mardi 17 novembre 2015

VARIOUS ARTISTS ~ Le Rock D'ailleurs Volume 1 : Schweiz [HMC. 2015] Par Zocalo


Chose promise, chose due. Je vous avais promis une excursion, que dis-je une expédition, vers des pays insolites, des contrées hostiles, des espaces inexplorés, véritable terra incognita du rock et de la gamme tempérée. Eh bien, nous y voilà. Chaussez vos Meindl, empoignez vos bâtons de pélerins, nous partons. Et nous allons commencer par... la Suisse ! Quoi, que sont ces mines déconfites, ces gueules d'enterrement, ces moues caramelles ? C'est pas bien, la Suisse ? C'est pas assez exotique ? Attendez un peu : quatre langues officielles, des lacs à tous les coins de rue, 400 variétés de fromages, 26 cantons dans la surface de moins de 6000 milliers de terrains de football, c'est pas l'aventure, ça ? Un pays où on lance le drapeau comme d'autres lancent des javelots, où l'on met des colliers de fleurs aux vaches pour la montée à l'alpage, où on joue au foot avec des patins à glace aux pieds, où personne ne connaît le nom du Président de la République parce qu'ils sont trois, ça force pas le respect, tout ça ? Quant à la culture, ça joue ou bien ? La Suisse réussit le tour de force de concilier le cinéma le plus ennuyeux du monde avec l'un des paysages musicaux les plus riches d'Europe. Ecoutez plutôt la p'tite sélection que je vous ai concoctée, à déguster avec un petit fendant du Valais ou un non-filtré de Neuchâtel bien frais. Vous y trouverez des vedettes internationales (Sophie Hunger, Heidi Happy), des métalleux de tout poil (Godiva, PMT), un authentique groupe de stoner (Monkey3), un irréductible grischun qui chante en romanche (Curdin Nicolay) et en dessert, un rasta plus vrai que nature, Jaba, des Moonraisers). C'est-y pas bonnard, de bleu ? Comme d'habitude, le premier et le dernier morceaux n'ont rien à voir avec la fondue du jour. Quoique.
ZOCALO (Merci d'avance pour vos commentaires !)
P.S. : si vous voulez nous offrir le meilleur du rock de chez vous ou d'un pays que vous affectionnez tout particulièrement, ne vous gênez pas, j'attends vos florilèges.
Jimmy


01 - Intro
02 - Lucky Joy - Bellegarde (Genève)
03 - Sophie Hunger - Shape (Zürich)
04 - Aloan - Swinger (Genève)
05 - Death By Chocolate - Go Go Go (Bern)
06 - Dress - Misunderstanding (Genève)
07 - Favez - Naked And Gasolined (Lausanne)
08 - Aggressive Sound Painters - Swap Market (Zürich)
09 - Pilomotor - Liar (Luzern)
10 - Godiva - Pedal To The Metal (Bern)
11 - Valeska - As Cool As Berlin (Zürich)
12 - The Crags - Womanhandle (Genève)
13 - Tim and Puma Mimi - Perspective (Zürich-Tokyo)
14 - Curdin Nicolay - Kindl (en Rumantsch) (Bever, GR)
15 - Heidi Happy - Ding Ding (Luzern)
16 - Monpetitponey - Mister P (Porrentruy, JU)
17 - Kyasma - Radioactivity (Fully, VS)
18 - Monkey3 - Watchin' You (Feat. John Garcia) (Lausanne)
19 - PMT - Kinky Kamikaze (Lausanne)
20 - VICTORI4 - The Fireworks Corporation (Genève)
21 - Sharf - Attraction (Zürich)
22 - Moonraisers - Hotel California (Neuchâtel)
23 - Outro
MP3 (various bitrate) + front cover
Le rock d'ailleurs # 1 avec BM192 


24 commentaires:

Arewenotmen? a dit…

A part Sophie Hunger, pour moi l' Helvète underground est "terra incognito"... je sais aussi que le Burger King ou le moindre café à l'aéroport de Genève, que l'on utilise lorsqu'on vit à Lyon, coûtent bonbon !

J'en profite quand même pour redire qu'une des plus grandes chanteuses de jazz vivantes est (néerlando)helvétique, vit et en Suisse et se produira ce samedi à 17h à la Maison de Radio-France. Il y a des jours où les Parisien(ne)s ont bien de la chance... ah oui, elle s'appelle Suzanne. Suzanne Abbuehl...

Sb a dit…

Pareil, à part, Sophie Hunger, je ne connais personne.
Bonne idée ce florilège.

Anonyme a dit…

Pour être franc, certains de ces groupes ne sont connus en Suisse que par une minorité d'aficionados. Gotthard, Heidi Happy, euh... un autre ? ont un public dans le monde entier. Aloan, Dress, Valeska sont bien connus dans la Suisse Romande et passent régulièrement à la radio. Mais le plus connu, c'est Moonraisers. Le groupe n'existe plus, mais ils déplaçaient les foules, croyez-moi.

Zocalo

charlu a dit…

Ah ouaih, super idée... et puis pareil.. Hunger.
Je connaissais un super groupe Suisse (si je me souviens bien) disparu je crois Velma.. deviennent quoi ??

mimercier a dit…

Le grand groupe suisse c'etait YELLOW.
Reste pour les hardeux GOTHARD..BOF
Stephen Eicher
Young gods..

Junior shaka à Neuchatel pour le Reggae

J'habite ici mais la scène locale euh...
Bon ça reste un petit pays, mais il y a de supers salles de concerts .
Pratiquement chaque semaines des concerts à droite et gauche.

Audrey Songeval a dit…

Pareille que mimi mercier, je ne connaissais que Yello, Eisbar (stephen Eicher), les Yong Gods et Jean Bart. Et la suisse musicale a longtemps été pour moi associé à Couleur 3 que j'ai longtemps écouté en France jusqu'à ce que sa fréquence soit parasitée par une radio commerciale...
Va me falloir un peu de temps pour l'écouter car j'ai toujours pas jeté une oreille sur le Peter Case et quelques autres... Mais c'est un beau texte plein d'enthousiasme comme je les aime.
Merci pour le partage

nestor b a dit…

Merci pour cette excellente petite tablette de chocolat ! Plein de découvertes pour moi après une première écoute. Je vais me renfiler tout ça dans l'auto-radio pas plus tard que tout de suite. Ça Rock'n'Swiss ! Merci.

Jimmy Jimi a dit…

Hello Zocalo,
Joli boxon! Peut-être un peu trop de guitares "heavy" pour mon goût personnel. Moi aussi, j'aurais bien vue Yello (et non Yellow), mais c'est pour chipoter!

Anonyme a dit…

Mimercier, j'avais prévu un morceau de Young Gods (et de Gotthard, avec deux T), mais ma première sélection comportait 39 morceaux, il a fallu choisir, c'est la duuuure loi de la compile.

Audrey, tu peux toujours écouter Couleur 3 sur internet. Et il y a toujours Rockspotting, yeah !!!! http://www.rts.ch/couleur3/

Nestor, tu as bien de la chance d'avoir un autoradio USB. Si je te disais que le mien... est à cassettes... Honte.

Jimmy, oui, j'ai ce défaut de penser que le rock n'est légitime dans un pays que lorsqu'il y existe une certaine composante metal. J'assume. Il y en a beaucoup en Suisse, comme en Bretagne, comme partout, en fait.

Zocalo

Audrey Songeval a dit…

J'ai encore un auto radio à K7 et j'étais très heureuse de l'utiliser vu mon stock de K7. Mais malheureusement, c'est mon marie qui a depuis peu repris la vieille voiture. Du coup, j'ai une clé USB et ça m'est très utile pour suivre la cadence de musique d'ici (et d'ailleurs).
Couleur 3, à l'époque, j'écoutais les nuances et les nuisance (la plage 17h à 20h). Un peu l'arc-en-ciel (14h à 16h). Mais je suppose que tout ça a dû changé. Y a toujours les "repérages" de Couleur 3?
Mais cette radio m'a fait incroyablement grandir musicalement.

Anonyme a dit…

Il y a toujours les Repérages, Electro Libre et la Planète Bleue. Rockspotting qui passait le vendredi soir est relégué au dimanche, mais on peut podcaster l'émission. Dis-donc Audrey, ça fait pas un peu ancien combattant, ces échanges de souvenirs helvético-rhône-alpins ?

Zocalo

Everett W. Gilles a dit…

Hé, y a pas un seul morceau de Johnny !!

Vers du Silence a dit…

Je vous recommande un excellent duo hardore suisse, CORTEZ.

Keith Michards a dit…

Typiquement le genre de compiles qui m'emballent !

Anonyme a dit…

Trop intéressant. Je prends.

Jean-Paul

Keith Michards a dit…

Chouette compile, très riche, très variée… y'a même du bon gros metal ! Il y a surtout une intro et une outro qui sont… euh… très locales ! Ça donne envie de manger du chocolat !!!
Super boulot, mon petit Zoc !

Anonyme a dit…

Merci Keith de venir à mon secours au sujet du gros son metal. Tiens, j'y pense,pourrais-tu nous expliquer la différence entre heavy metal et stoner rock ?

Zocalo

Keith Michards a dit…

Grosso modo, la différence c'est entre le son des guitares. Dans le metal, les guitares sont claquantes, alors que dans le stoner, elles sont "grasses" avec des rythmiques lentes et répétitives.

Keith Michards a dit…

Comme groupe de metal suisse, il ne faudrait pas non plus oublier Coroner. Une référence dans le thrash

yggdralivre a dit…

on imagine pas tant de guitares stridentes et sifflantes dans un petit village Suisse.
personnellement même les artistes internationaux m'étaient inconnus (enfin pas loin) j'ai trouvé ce paysage intéressant et intriguant... pas autant que les aventures Helvétiques de Corto... mais un peu dans cette veine.

Jeepeedee a dit…

Je ne veux pas f^cher Jimmy alors je ne dirai rien des Suisses... Déjà, y'a pas Stephan Eicher ;o)

Anonyme a dit…

Non. Y'a pas Patrick Juvet non plus... (>o<)

Zocalo

Nicolas a dit…

Merci pour cette heureuse initiative!
Chauvinisme mis à part, il me semble qu'il y a en Suisse une scène musicale d'une richesse sans commune mesure avec l'étendue du territoire. D'ailleurs, exception faite de Monkey3, aucun artiste de cette compil' n'aurait figurer dans ma liste si je m'étais prêté à l'exercice.

Du coup, si l'idée suscite de l'intérêt, je mets volontiers à profit les fêtes de fin d'année pour le faire et partager ici une petite sélection. Le cas échéant, je me limiterai à des artistes romands. A bon entendeur!

Jimmy Jimi a dit…

Hello Nicolas,
Fonce! la porte t'es grande ouverte...