mardi 29 décembre 2015

Adieu Lemmy, je t'aimais bien...


Je déteste les nécrologies presque autant que le heavy metal. Oui, mais voilà, Lemmy, c'était une autre affaire. Cet homme fut le grand prince décadent du rock'n'roll, un type qui pouvait tout se permettre sans jamais sombrer dans le ridicule... Deux Motörhead qui succombent la même année: le diable a décidé de s'amuser, va y avoir du raffut en enfer ! Trinquons, mes frères, à leur mémoire... 
Jimmy JIMI


22 commentaires:

Keith Michards a dit…

Putain, ce soir, c'est Jack Daniel's pour tout le monde !

Jimmy Jimi a dit…

Il y a encore mieux: depuis quelques temps, Lemmy commercialisait son propre poison!
Il aura eu une chouette vie quand même.

Audrey Songeval a dit…

Dire que la nouvelle m'attriste serait fort, mais elle me touche vraiment pour plein de raison et bien plus que la plupart de la longue liste des décès des dernières années des légendes de l'âge d'or...

D'abord, j'avais découvert son groupe il y a peu (merci Keith pour tes diverses compil). Au-delà de la question "Metal", je crois qu'il faisait surtout du Rock'N Roll (pas de solo à rallonge, pas de cris suraigus (et d'ailleurs je découvre à petite dose que le Hard/Metal and co est très loin de la caricature musicale que j'avais en tête (encore merci Keith et également le Zornophage (enfin "merci" n'est peut-être pas le bon mot ^-^))). Heu.. J'espère ne pas m'être perdue dans toutes ces parenthèses...
Pour moi, sa musique était autant Punk que Metal ou Heavy (et à dire vrai, certainement quelque part plus punk que celle des punks, mais passons).
Et d'ailleurs, plus que les Ramones et les Cramps, je trouve que son groupe montrait qu'on pouvait vieillir dignement en restant fidèle à ces idéaux (ce que bien peu parviennent à faire finalement).

Et comme l'a dit Jimmy, il aura eu une belle vie et surtout, plus encore, il aura eu la vie qu'il aura voulu et certainement bien plus longue qu'il ne l'avait imaginée en la choisissant.

Et puis, franchement, il aura aussi écrit une floppée de standards qu'il faudra un jour sortir de leur case Heavy Metal.Pour tout ça, je crois qu'il était un véritable artiste. Et un esthète en son genre lol En tout cas, un type passionant. Et un vraiment très grand monsieur du Rock.

yggdralivre a dit…

pfffff !
je n'ai pas repris de moules

il fait chier ce con !

Arewenotmen? a dit…

LEMMY EST MORT !!! Alors, si c'était possible pour lui, qu'en sera t'il de nous ? Keep us on the road...

Bastien Etienne a dit…

Je me joins à tous vos commentaire pour saluer la mémoire et l héritage de ce grand momonsieur. J approuve totalement le message d Audrey Songeval quant à son caractère inclassable.
Le classer dans la banière métal serait un peu cloisonnant, même si c est dans ce milieu qu il a gravité ces dernières décennies, arpentent les festoch du genre et gagnant son titre de légende par ce biais.
N étant pas métalleux moi même, mais ayant des amis qui le sont, j ai pu me rendre compte que motorhead ne faisait pas autant l unanimité dans le milieu que des groupes comme iron maiden ou black sabbath. Preuve en est donc qu il serait réducteur les classer ainsi.

Arewenotmen? a dit…

Pour tout dire, j'en suis resté à "Ace of spades", soit les quatre albums de la première formation de Motorhead, la meilleure selon moi, plus "No sleep till Hammersmith". Mais je crois que je vais aller chercher quelques pépites du même genre sur les albums postérieurs et si vous avez des conseils...
Au début des années 80 un ami avait récupéré dans la rue un chien koi et peu avenant qu'il avait appelé Lemmy...

Arewenotmen? a dit…

Un chien noir...

Everett W. Gilles a dit…

Un Branleur Magnifique ...
Quelle que soit la musique, c'est l'esprit qui compte !
Ouais, ça va chier là-haut. Ou là-bas en bas.

dado a dit…

Tiens, pour Lemmy, jetez donc une putain d'oreille sur son "autre" groupe, The Head Cat (avec Slim Jim Phantom des Stray Cats & Banny B. Harvey). Un métalleux Lemmy ? Foutaise, un ROCKER avant tout, point barre! Après tout, on est bien tous les enfants de Fats Domino, de Jerry Lee Lewis, de Little Richard, de Chuck Berry et de... Lemmy
RIP Lemmy mais pas trop... Don't stop rock'n'roll !

Arewenotmen? a dit…

Yep, du rock hard, mais certainement pas du hard rock...

Arewenotmen? a dit…

C'est là que j'apprends que la formation Lemmy / "Fast" Eddie Clark / "Philthy Animal" Taylor n'est pas la première du groupe. Presque 40 ans après, c'est fort... Mais au fond, qu'importe le flacon...

Keith Michards a dit…

Du rock, tout simplement !
Dans le répertoire post-Fast Eddie, je recommande (entre autre) Kiss of Death, Orgasmatron, 1916, Inferno, Bad Magic… même si l'ensemble des albums est hautement recommandable !

fracas64 a dit…

Je le connaissais moins que vous apparemment et j'en suis resté à "Ace of spades". Un de plus au panthéon céleste du rock !

Arewenotmen? a dit…

Motorhead c'était (je crois que l'on peut parler du groupe au passé) un peu comme les Ramones : l'impression de toujours écouter la même chose, sans jamais s'en passer. Oui, c'était la même chanson, mais la différence, c'est que tu n'es plus là... Nous pourrons peut-être (un peu) nous consoler avec ma parution de quelques brûlots jusqu'alors inédits.
Je crois me souvenir d'un entretien dans lequel Lemmy narrait avec humour qu'à la découverte du projet de pochette pour "Ace of spades" il se voyait déjà dans le désert du Nevada et que ça s'était terminé dans une carrière de sable quelque part en Angleterre..

Arewenotmen? a dit…

Ach !"Sans jamais s'en passer" !

Arewenotmen? a dit…

"Sans jamais s'en LASSER" merdre !

Keith Michards a dit…

Y'a aussi Hammered qui est méga-bon !!!!! :-)

rockfour a dit…

et ne pas oublier le 1er album enregistré sous le nom de MOTORHEAD en 1976 : On Parole, avec Larry Wallis à la guitare et Phil Taylor aux drums, et produit en partie par Dave Edmunds. C'est du pub rock high energy matiné avec du punk et du hard, c'est un album qui détonne avec le reste de la discographie mais qui reste un de mes préférés de Lemmy. En tout cas, c'est un des meilleurs albums de pub rock qui ait été enregistrés aux côtés des Feelgood, Inmates, Nine Below et autres Brinsley...

nestor b a dit…

C'est grâce à des mecs comme lui que le Rock'n'Roll ne meurt jamais (comme l'amour) ! Lemmy Laré SolsiMi, Salut l'Artiste !

Arewenotmen? a dit…

Toujours la même chose sans jamais lasser.. c'est qu'on doit toucher là à quelque chose d'essentiel.

Arewenotmen? a dit…

Je vous encourage à signer la pétition :

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2016/01/05/et-si-lemmy-kilmister-feu-le-fondateur-de-motorhead-donnait-son-nom-a-un-element-chimique/