vendredi 17 juin 2016

CALYPSO ROSE ~ Far from Home [2016]


Celui-ci n'aurait même pas besoin de mon petit baratin. En effet, Il suffit de lire le pseudonyme de Linda McArtha Monica Sandy-Lewis (ouf !) et de regarder la pochette pour, déjà, entendre la musique. Manu Chao nous refait le coup d'Amadou et Mariam en nous offrant un nouveau disque de la mère du Calypso (voir Fire in me wire, premier titre du genre, enregistré en 66), que les fans connaissent bien, puisqu'elle a enregistré plus d'une vingtaine de merveilleux albums. La voix et le touché sont intacts (tous les vieux rockers ne peuvent pas en dire autant) et ce disque de notre mamie de soixante-seize piges est un bonheur de tous les instants. Puisque le printemps s'est fait porter pâle, préparer un saladier de cuba libre (le cocktail préféré de notre amie), montez le volume, et faites entrer le soleil dans votre salon (attention ! certaines trompettes peuvent décoller le papier peint !). Si l'envie de danser ne vous prend pas, faites gaffe, c'est que vous avez écouté trop de death metal !    
Jimmy JIMI (Merci d'avance pour vos commentaires !)

    


01 - Abatina
02 - I Am African
03 - Leave Me Alone [Feat. Manu Chao]
04 - Far From Home
05 - Calypso Queen
06 - Zoom Zoom Zoom
07 - Trouble
08 - Love Me Or Leave Me
09 - No Madame
10 - Woman Smarter
11 - Human Race
12 - Wah Fu Dance!
MP3 (320 kbps) + front cover


10 commentaires:

Keith Michards a dit…

Il y a quelques temps, elle était sur la scène du Grand Journal de Canal+. La mamy a une patate d'enfer !!!

Joe Fracas a dit…

"Si l'envie de danser ne vous prend pas, faites gaffe, c'est que vous avez écouté trop de death metal ! " Sacré Jimmy , il ne lâche jamais!

Keith Michards a dit…

Une couche de calypso, une couche de death met… sacré mille-feuilles !!!!!

Zocalo a dit…

No problem, Jimmy. Puisque le printemps nous a snobé, l'été sera torride, c'est moi qui te le dis. Si tu veux, après cette incroyable "Mamie Calypso", nous irons explorer les amours incestueuses du jazz et du calypso, troisième volet du triptyque dont tu possèdes le premier chapitre.

Arewenotmen? a dit…

Sounds both hot and cool...

Arewenotmen? a dit…

On dirait la mère d'Henri Salvador (que j'adore) !

Devant Hantoss a dit…

Bon, à part le saladier mélange de Coca et de Baccardi qui ne me fait pas rêver le matin mon café pain beurré à la main, alors que ce même saladier avec des fruits frais et bien entendu un bon... Ha, par contre mur blanc peint, pas de papier qui se décollera, soleil matinal entrant dans mon salon.
Alors si une mama veut bien me prendre dans ses bras... Juste pas trop serrer, s'il vous plait, mama.
Merci Jimmy

nestor b a dit…

Et hop, le popotin qui bougeotte assis à l'arrière du camion .. vivement la prochaine aire de repos qu'on puisse remuer les guibolles. Eh Jimmy, imagine un peu, puisque tu parles de métal, un retour du Hellfest sur cette musique là !!
Merci, c'est parfait !

Audrey Songeval a dit…

Vraiment réjouissant ton disque, Jimmy!
Merci.

Nicolas Laroy a dit…

Hello hello.

Un petit re-up, pour la route?

Je decouvre votre blog et je suis comme un gamin dans une confiserie. Bizarrement, je sais pas pourquoi, ca me fait aussi penser à l'époque ou je feuilletais les pages lingerie fine dans le magazine de la redoute.

D'avance, merci!