mardi 1 décembre 2015

NATACHA ATLAS ~ Myriad Road [2015]


On peut tout agrémenter à la sauce orientale, c'est bien pratique; sauf que confiée à des margoulins, l'affaire aura vite fait de ressembler à un vilain couscous en boîte ! Heureusement, avec la magnifique Natacha Atlas (ici, superbement accompagnée par le délicieux trompettiste Ibrahim Maalouf), il n'y avait rien à craindre. Pourquoi aurait-elle manqué ce passage vers le jazz, alors qu'elle a déjà su nous enchanter aussi bien avec des bidouilleurs électro que portée par un orchestre classique ? Toutes proportions gardées, elle me rappelle la géniale Nina Simone, ces rares chanteuses qui peuvent tout se permettre et ne s'en prive guère. Après Red and black light et Kalthoum, Ibrahim Maalouf continu de célébrer les femmes avec la même élégance. Ce Myriad road ignore les clichés fatales pour offrir un voyage qui respire la grâce dans ce qu'elle peut suggérer de plus pure.
Jimmy JIMI (Merci d'avance pour vos commentaires !)     

   
01 - Voyager
02 - Visions
03 - Ya Tara
04 - Oasis
05 - Nafs El Hikaya
06 - Something
07 - Heaven's Breath
08 - Nile
09 - These Things
10 - Hikma
MP3 (320 kbps) + artwork


25 commentaires:

Arewenotmen? a dit…

"On peut tout agrémenter à la sauce orientale, c'est bien pratique; sauf que confiée à des margoulins, l'affaire aura vite fait de ressembler à un vilain couscous en boîte"... tiens, ça me fait penser à quelqu'un !

Arewenotmen? a dit…

La pochette est très belle... je ne suis habituellement pas fan des cocktails musicaux (vodka et basta !), mais là, peut-être que...

Till a dit…

1. Je me méfie toujours des étiquettes "world music"
2. J'ai fait un blocage sur son nom. Je sais c'est bête et c'est mal mais parfois hein...
3. Ça explique, même si ça n'excuse pas, pourquoi je n'ai jamais écouté Natacha Atlas
4. Je viens de lire que la dame a chanté sur un disque de Jah Wobble, ce qui me la rend sympathique. C'est tout aussi bête mais bon hein...
5. Tout ça étant dit je ne trouve plus de (mauvaises) excuses pour ne pas essayer.

Jimmy Jimi a dit…

Hello Arewenotmen?,
Je suppose que tu fais référence à "Mozart l’égyptien", ça tourne au harcèlement!
Moi, j'adore les cocktails et la fusion, pour celui-ci, ça n'aura pas été faute d'essayer...

Hi Till,
1. L'étiquette, tu l'as mise tout seul.
2. Que celui qui ne l'a jamais fait te jette le dernier disque de Patrick Sebastien à la figure!
3. Une fois que tu auras aimé celui-ci, tu pourras poursuivre avec l'orchestre classique.
4. C'est loin d'être bête, j'ai toujours essayé d'aimer les amis de mes amis.
5. Voilà, tu sais donc ce qu'il te reste à faire!

Keith Michards a dit…

J'adore cette nana… le clairon berbère un peu moins, mais je vais tenter le coup !
À Brest, il y a un traiteur qui fait un couscous d'enfer, il s'appelle Ali… bin tiens, tu m'étonnes !!!!!

Till a dit…

@Jimmy : non non l'étiquette c'est pas moi, je l'ai lue quelque part. Et non ce n'était pas chez l'ami Devant. Mais c'est tellement facile de coller cette étiquette dès qu'il y a un peu de mélange...

Je viens de tenter le coup mais c'est pas approprié au bureau, ça dérange les voisins et je ne peux pas "écouter" à proprement parler. Il faut que je retente dans de meilleures conditions.

Anonyme a dit…

Cette rencontre avait tout pour être casse-gueule, car rien ne rapproche les univers de cette chanteuse raï-electro-world et de ce trompettiste de tradition jazz, sinon leurs origines. Et c'est finalement une sublime surprise. C'est un vrai disque de jazz, certes ouvert vers des sonorités orientales comme le jazz a toujours su puiser d'autres sources d'inspiration (Olé de Coltrane, Louis Sclavis...), mais totalement ancré dans un structure jazz, avec de vrais solos joués par des musiciens excellents. André Cecarelli est sublime, Frank Woeste déchire et le tromboniste Robinson Khoury est fabuleux. Merci Jimmy de nous faire découvrir cet album que je vais maintenant acheter en 24 bits sur Qobuz, tellement je l'ai aimé.

Zocalo

Audrey Songeval a dit…

J'avais un disque d'elle (sur K7) des années 90.Je n'en gardait as un souvenir impérissable, comme on dit, la faute à une production un peu boursouflée et world typiquement comme j'aime pas. Cet album a l'air bien plus intéressant et représentatif du talent de la dame.
J'écoute ça demain et je te dirai.

Jimmy Jimi a dit…

Hello Keith,
Clairon berbère ou pas, si tu l'adores, ça ne va pas s'arrêter là.

Hi Till,
Ecoute-le allongé sur ton tapis, tu vas t'envoler!

Hola Zocalo,
Elle s'était déjà approché du jazz sur un précédent disque. Et, moi, je pense plutôt qu'ils avaient tout pour se rencontrer. A toi aussi, je ne saurais trop conseiller son disque où elle est accompagnée par un orchestre classique oriental, il est sublime.

Hello Audrey,
Je suis étonné par le début de ton message car je ne lui connais pas d'album boursouflé! J'espère que celui-ci saura te convaincre, mais je doute peu.

yggdralivre a dit…

je ne connais que de nom... j'aime Ibrahim... je reviens demain après écoute (comment ça ce message est inutile ? ^^)

Arewenotmen? a dit…

@
Jimmy
On parlera plutôt de "running gag"...
Si ça sent le jazz, alors je craque (l'alumette
), mais pas avant demain (en déplacement) !

Arewenotmen? a dit…

Merci Keith pour le tuyau couscous dans la bonne ville de Brest (c'est-y là que tu crèches Mon Lapin ?). Quant à moi, je te recommande vivement "Le Hoggar" sur le cour Zola à Villeurbanne ...

yggdralivre a dit…

je suis assez étonné... parce que je trouve que c'est du bon jazz mainstream.
je suis étonné que ça existe en fait :) -ceci dit sans ironie -
ce n'est pas une orchestration faussement jazz pour vendre un album radio de plus, sans âme ni musicalité
mais ce n'est pas non plus un jazz hermétique ou un jazz lyrique (je pense à bill evans, parce que le piano sur l'album me l'a parfois rappelé)
je trouve que Ibrahim est vraiment fort pour produire ce type de musique à cheval entre diverses impression.
la voix m'a bien plu aussi, parce que les accentuations et intonations changent un peu dans ce registre...
j'avais peur d'un côté "world music"... mais finalement : ben non :)
bref, je suis content que ce disque existe en 2015, parce qu'il me semble bon et accessible.
Du coup, j'ai enchainé avec "Chet" de Chet baker... plus feutré (plus sublime aussi ^^)... la journée s'annonce vraiment automnale

nestor b a dit…

Marrant comme ce disque nous procure les bonnes adresses où manger un couscous !
Quant à Natacha et Ibrahim, dont je ne conteste pas le talent et même la virtuosité, ils ne parviennent pas vraiment à me toucher (je pense que ça vient de la voix). J'aime le jazz, la trompette, j'aime immensément Nina Simone, mais pour l'instant cet album n'est pas ma came (comme dirait mon cousin). Promis je vais le réécouter quand même, on ne sait jamais ! Merci en tout cas.

Audrey Songeval a dit…

Boursouflé n'est pas le bon mot. On va dire un peu clinquant...
Mais là, c'est différent, j'aime cette tentative à quelque chose de plus acoustique. Tout ne me semble pas parfait, mais le mélange fonctionne très bien. Et sur cet album, je redécouvre vraiment sa voix.
Ah oui, je voulais te dire que j'apprécie ces derniers temps beacoup le Nils Peter MOLVAER. Tu parlais de Miles Davis à son sujet, j'ai également pensé à John Hassel.

Keith Michards a dit…

On ne va pas tourner autour du pot : je n'ai pas accroché, le côté "ethnic" étant malheureusement étouffé par des arrangements jazzy trop pointus pour moi. Je reconnais néanmoins que l'exercice est plutôt audacieux… pour me remettre de l'épreuve, je vais me passer le best of de Rika Zaraï !!!!!

Keith Michards a dit…

@ Arewenotmen?
Ouaiche, ouaiche, j'habite à quelques kilomètres de Brest. Le traiteur Ali, anciennement Chez Mauricette, se trouve à Lambé si bien chanté par Matmatah ! Il fait aussi une paella à tomber par terre !

Chris a dit…

J'aime bien ce que fait I. Maalouf, j'aime beaucoup la voix de Natacha Atlas et j'aimais beaucoup ce qu'elle faisait dans les années 90...bref je m'attends à une belle réussite...

Arewenotmen? a dit…

@Keith
Si tu es de passage à. Lyon, préviens -moi, on va d'abord se taper un couscous... puis un bouchon lyonnais !

nestor b a dit…

Bon, après une deuxième écoute je trouve quand même ce disque sympa, je tenais à repasser le dire ! Et si je passe à Lambé (je ne suis pas si loin), ce sera couscous !

Jimmy Jimi a dit…

Merci à tous pour vos excellents commentaires, auxquels je n'ai malheureusement pas le temps de répondre individuellement (j'essaye de terminer le prochain chapitre du feuilleton).

John Warsen a dit…

Merci à toi, pour suilà et pour lézzotre.

Unknown a dit…

j'arrive un peu après la guerre mais bon voila on est pas toujours à jour des choses interessantes qui sortent.
Beaucoup de choses vraies ont déja étée dite et il faut effectivement enlever l'étiquette world musique populaire que l'on pourrait y coller.
On est loin d'un cd ultra pointu sur le jazz (et tant mieux pour avoir un peu plus de mélodie), il en reste néanmoins de très beau motif musicaux qui accompagnent à merveille cette voix.
Le mélange anglais/ rhytme orientalisé me laisse encore perplexe mais après quelque écoute je pense que ca devrai passer tout seul.

Merci pour la chronique

Jimmy Jimi a dit…

Vieux motard que jamais!
Cet album mérite plusieurs écoutes. Le choix de l'anglais profite au côté jazz du projet et se laisse facilement déguster une fois qu'on a pris le pli! N'hésite pas à commenter, c'est notre seul salaire!

chenlina a dit…

chenlina20160621
michael kors outlet
pandora outlet
oakley sunglasses
air max 90
oakley vault
michael kors outlet
replica watches
cheap toms
christian louboutin outlet
michael kors handbags
kobe 11
celine outlet
ed hardy clothing
instyler max
cartier watches
michael kors
louis vuitton outlet
rolex watches
oakley sunglasses
adidas uk
lebron 13
nfl jerseys wholesale
louis vuitton handbags
michael kors outlet clearance
gucci outlet
michael kors purses
cheap jordan shoes
burberry outlet
coach outlet
louis vuitton outlet stores
hollister clothing
giuseppe zanotti sandals
louis vuitton handbags
louis vuitton outlet
celine bags
air jordan 13
christian louboutin shoes
michael kors purses
ray ban sunglasses
coach outlet
as