mardi 5 janvier 2016

ERIC BURDON & WAR ~ The Black-Man's Burdon [2CD] [1970]


On aura beau dire ce qu'on voudra sur la réussite improbable des mariages arrangés, le cas Burdon/War en est pourtant un bel exemple. Qui aurait cru que ce petit rocker Anglais, gonflé de ses succès animaliers et de ses abus acidalcoolisés, allait pouvoir rencontrer là-bas, à l'ouest, au pays des hippies, cette bande d'allumés funky ? Son producteur Jerry Goldstein, pardi. Et non seulement il y a cru, mais il les a même poussé à taper le gros bœuf ! Eric Burdon et War vécurent ensemble (pas longtemps) heureux, et eurent deux beaux disques (la même année), à consommer sans modération. Le premier, Eric Burdon Declares War, est particulièrement recommandable, mais Jimmy l'a déjà posté sur Le Club Des mangeurs de Disques. Le second n'est pas négligeable, non plus. C'est un bijou épicé de funk latino, de rock psyché ou de rhytm'n'blues (pas de ArèneBi), c'est selon. Selon qu'on claque des doigts auprès de cette relecture des Stones qui ouvre le bal, ou bien qu'on remue les fessiers en faisant la popote sur Home Cookin' ou encore qu'on se laisse simplement emporter, sans résister, par la vague et par la folie, ou par les claviers du génial Lonnie Jordan. On est alors en 1970, j'ai moins cinq ans, et déjà cette musique donne un sens à ma vie. N'est-ce pas incroyable ?
NESTOR B. (Merci d'avance pour vos commentaires !)


CD1 :
01 - Paint It Black Medley
02 - Spirit
03 - Beautiful New Born Child
04 - Nights In White Satin, Pt. 1
05 - The Bird & the Squirrel
06 - Nuts, Seeds And Life
07 - Out Of Nowhere
08 - Nights In White Satin, Pt. 2
CD2 :
01 - Sun-Moon
02 - Pretty Colors
03 - Gun
04 - Jimbo
05 - Bare Back Ride
06 - Home Cookin'
07 - They Can't Take Away Our Music
MP3 (320 kbps) + artwork


18 commentaires:

Audrey Songeval a dit…

Pour ma part, je ne connaissais que le premier. Il est effectivement très surprenant de découvrir la rupture de style entre les Animals et ce projet. Par contre, je ne connais rien de la suite du parcourt de Burdon

Jimmy Jimi a dit…

Hello Audrey,
Après, il a continué à naviguer entre rock, blues, soul ou psyché... Le gars avait une voix en or, hélas, il n'a jamais été ni un grand auteur ni un compositeur d'importance, ce qui a forcément réduit ses perspectives.

nestor b a dit…

Salut Audrey, finalement si on écoute le chant de Burdon, je trouve que la rupture n'est pas si flagrante. Son style on le retrouve bien d'ailleurs aussi sur la suite de son parcours.
Allez, petit bonus pour les voir en action :
https://www.youtube.com/watch?v=iKSSQUgEiys

nestor b a dit…

Hey Jimmy, tout à fait d'accord avec toi, ce gars-là est un interprète génial, et qui a su s'entourer souvent d'artistes qui l'ont fait se révéler.

RanxZeVox a dit…

Et n'hésitez pas à écouter War sans Burdon, c'est encore là qu'ils sont les meilleurs.
Un petit Low rider pour vous en convaincre:
https://youtu.be/TUT46ZR5CC8

Arewenotmen? a dit…


Euh... s'cusez mon intrusion, mais je vous encourage à signer la pétition :

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2016/01/05/et-si-lemmy-kilmister-feu-le-fondateur-de-motorhead-donnait-son-nom-a-un-element-chimique/

Eric Burdon ? le héros de certains de mes héros et pourtant inconnu de mes oreilles... à rectifier !

yggdralivre a dit…

ha...
je rêvais (et je rêve encore) de la double pochette (et du verso aussi) étant ado... c'était un prêt et je ne l'ai pas écouté tout de suite, rangé à côté de la pochette (tout aussi sulfureuse) de electric ladyland (la version anglaise donc avec les jeunes filles nues, je crois qu'hendrix ne l'appréciait pas d'ailleurs)... elles étaient là pour fantasmer et parce que je me demandais bien si une musique serait aussi forte que leurs écrins...
quelques mois passent...
la platine est dispo... les voisins sont loin... les parents partis...
...
faut imaginer le choc !
en deux disques j'ai repeint de mes pauvres petits neurones encore tout fragile l'entièreté de mes certitudes mentales...
je ne sais pas si cette musique est si monumentale que ça... mais cet album reste mon premier pas vers le funk, le groovy, le grahou (dans le genre, ça fout le frisson comme betty davis... on aime ou pas... mais son aime c'est le corps entier qui parle et les divas poseuses, cruches et faussement érotisées actuelles passent pour les poufs qu'elles sont).
Il faudra attendre encore 6 mois pour la découverte de zappa et ma perdition totale (hendrix ce fut le rock, le retour au blues, le jazz), cet album ce fut le funk, la soul et le jazz aussi... et zappa ce fut..; bon zappa quoi...
...
bref, merci pour ce partage... !
sinon, aujourd'hui c'est mon anniversaire... je veux bien l'album en cadeau ^^

nestor b a dit…

Arewenotmen?, je ne connais pas les éléments chimiques mais quand on voit ce dont est capable l'uranium, je me dis pourquoi pas construire des centrales thermiques au Lemmyium ? Pour Burdon, tes oreilles peut-être en feront un héros ?

Keith Michards a dit…

Autre bonus :

https://www.youtube.com/watch?v=jTbvJ-bYPh8

Keith Michards a dit…

Et bon anif, yggdralivre

yggdralivre a dit…

merci :)

nestor b a dit…

Un bon anniversaire à toi Yggdralivre ! et merci pour ton commentaire qui sent bon le vécu. C'est vrai que ces pochettes sont bien sympa.
Keith, je pensais bien que ce Paint it Black te ferait remuer les reins !

yggdralivre a dit…

le plus drôle... c'est que je viens de recevoir "nicki bluhm" en vinyl ^^
ce qui pour moi est la grande classe (et un immense plaisir)... mais ça va moins remuer les foules qu'eric ^^

Everett W. Gilles a dit…

Yo
J'aimais pas trop ça quand j'étais jeune, en fait je trouvais même leur premier disque un peu fatiguant ...
Mais maintenant que je suis jeune ça va mieux (Low Rider est passé par là, ce morceau est génial)
D'ailleurs pour ne pas me donner complètement tort je décrète ce disque meilleur que leur premier, voilà !
Bon anniversaire aux uns, merci aux autres, et vice-versa !
Keith : rien que pour la dégaine du mec à la Thinline, short et nu-pieds ...

Anonyme a dit…

Ecoutez "All Day Music" de War...
Sinon, yggdralivre, bon anniversaire...
Jean-Paul

Lt. Fontaine a dit…

Comme d'habitude, je ne savais même pas qu'Eric Burdon et War avaient pondu des albums ensemble...
Je dois dire que l'affiche est alléchante !
Merci pour la découverte !

Sara Wood a dit…

Bonjour, je passe vous voir de temps en temps,alors j'en profite pour vous souhaiter une superbe Nouvelle Année 2016! Je connais War depuis toujours et of course Eric Burdon! Les deux auront livrés de superbes
Moments musicaux.....

chenlina a dit…

chenlina20160621
louis vuitton outlet
nike air max 90
tiffany outlet
cheap ray ban sunglasses
cheap ray ban sunglasses
rolex submariner
true religion outlet
cheap air jordans
nike sb
nike air jordan
adidas nmd
coach factory outlet
louis vuitton bags
jordan 3 white cenment
cheap oakley sunglasses
designer handbags
juicy couture
true religion jeans
cheap jordans
coach factory outlet
hollister outlet
ray ban sunglasses outlet
nike free run
oakley sunglasses
ralph lauren uk
nike uk
michael kors handbags
coach outlet store online
coach factory outlet
adidas originals
louis vuitton outlet
tiffany and co
louis vuitton
air jordans
ray ban sunglasses
longchamp bags
louis vuitton outlet
cheap nfl jerseys
coach outlet
nike air max
as