vendredi 6 janvier 2017

GENE CLARK ~ The Lost Studio Sessions 1964-1982 [C. 2016]


Ne jamais confondre les fonds de tiroirs et les trésors cachés. Si, aujourd'hui, un type offrait des chansons à moitié aussi magnifiques que celles que l'on trouve réunies sur ce florilège inespéré, on le prendrait pour un dieu vivant ! J'adore ces disques qui bouleversent une poignée de fans, alors que le reste du monde n'en prendra jamais connaissance... Certains titres dormaient sur une pauvre étagère depuis 1964, ça laisse pensif. Faites l'expérience, écoutez ne serait-ce que cette version de Back street mirror, et regardez-vous vous évanouir dans le reflet de la lune ! Notre oyseau de bonheur écrivait, composait, jouait et chantait comme un ange en se débattant avec grâce contre la surdité de ses contemporains. Cette pépite fut la trouvaille magique de l'an passé, juste au cas où vous seriez passé à côté...  
Jimmy JIMI (Merci d'avance pour vos commentaires !)


01 - The Way I Am [Spring 1964]
02 - I'd Feel Better [Spring 1964]
03 - That Girl [Spring 1964]
04 - A Worried Heart [Spring 1964]
05 - If There's No Love [Spring 1964]
06 - Back Street Mirror [January 26, 1967]
07 - Don't Let It Fall Through [January 26, 1967]
08 - Back To Earth Again [Spring 1970]
09 - The Lighthouse [Spring 1970]
10 - The Awakening Within [Spring 1970]
11 - Sweet Adrienne [Spring 1970]
12 - Walking Through This Lifetime [Spring 1970]
13 - The Sparrow [Spring 1970]
14 - Only Yesterday's Gone [Spring 1970]
15 - She Darked The Sun [With Flying Burrito Bros, Spring 1970]
16 - Roll In My Sweet Baby's Arms [July - September 1972]
17 - She Don't Care About Time [July - September 1972]
18 - Don't This Road Look Rough And Rocky [July - September 1972]
19 - Bars Have Made A Prisoner Out Of Me [July - September 1972]
20 - One Hundred Years From Now [Nyteflyte, July 10, 1982]
21 - (The) Letter [Nyteflyte, July 10, 1982]
22 - Still Feeling Blue [Nyteflyte, July 10, 1982]
23 - No Memories Hangin' Round [Nyteflyte, July 10, 1982]
24 - I'll Feel A Whole Lot Better [Nyteflyte, July 10, 1982]




12 commentaires:

Joe Fracas a dit…

Ah! Encore un artiste pour lequel tu m'as devancé! Cela fait deux en deux jours!!! Non, en fait je vais partager la semaine prochaine, des sessions studios de Gene Clark qui viendront compléter ce post de Jimmy. Stay tuned comme on dit!

Arewenotmen? a dit…

L'année commence sur un rythme d'enfer !

Audrey Songeval a dit…

Encore réecouter No Others pendant les fêtes et toujours le même sentiment de ne pas parvenir à en faire le tour.
Donc merci pour le rattrapage...

Chris a dit…

Les Bruits Magiques font dans le rattrapage 2016 ! Ça me va bien je ne connaissais pas toutes ces sorties, plaisir de revoir Theo Hakola et une pépite made in EWG ! Et comme je ne connais pas bien Gene Clark je vais essayer de me rattraper. ..merci !

Everett W. Gilles a dit…

J'ai toujours eu plus d'estime à-priori qu'une véritable passion pour le bonhomme mais si je devais en conseiller l'écoute j'utiliserais ta chronique.
Mais comme tu le dis en substance ceux qui connaissent n'ont pas besoin qu'on leur explique, ceux qui en auraient besoin, à quoi bon ?
(Et contrairement à Keith pour Escobedo, je suis plus attiré par la pochette que la photo plus bas ...)
Je charge, donc.
Thanx JJ

Ernesto Violin a dit…

Je croyais avoir presque tout ce qu'avait enregistré Gene Clark, les démos et concerts les plus obscurs pour rassasier mon amour du chanteur, et voilà que l'année commence avec ça!

Mille mercis Jimmy, le week-end s'annonce fabuleux.

fossj a dit…

Magique !

Ernesto Violin a dit…

Découvrir une nouvelle face de White Light avec 8 titres de 70, mince... Et une version de Rough and Rocky encore plus bouleversante que celle de Roadmaster, Jimmy, vraiment, il faut mettre des avertissements avant de jeter ces "restes" à un public non averti !...

olivier B. a dit…

Je ne connaissais pas le bonhomme, et: découverte fondamentale ! Merci !

yggdralivre a dit…

j'adore Gene C !
j'étais passé à côté de cette sortie (comme de celle du live de john cale) merci de la session de rattrapage, ça fait un bien fou... Everett parle d'estime et je suis assez d'accord, si ce n'est que chez moi ça porte... c'est le genre d'artiste qu'il fait bon d'écouter un peu comme on est ravis de rentrer chez un bon artisan

Anonyme a dit…

Sensibilité et mélodies éclairées, quel bonheur !! Merci Jimmy !! Il manque plus que le remaster de "No Other"... ?

Anonyme a dit…

J'ai oublié de signer... John !