lundi 2 mai 2016

SMALL FACES ~ Playmates [1977]


Cet album (comme le suivant) fera un malheur... chez les soldeurs ! Qui en cette période punk et new wave aurait bien pu se soucier d'une reformation des Small Faces (surtout avec une pochette pareille) ? Paul Weller n'avait que ce nom à la bouche et les Pistols débutants les reprenaient mais, au mieux, leurs fans chercheraient les chefs-d'oeuvre parus chez Immediate, une décennie plus tôt. Déjà, côté look, les anciens petits princes de Carnaby avaient beaucoup perdu, et la musique suivait une semblable pente descendante. Si une chanson s'intitulait : Never too late, on avait l'impression qu'ils n'y croyaient plus eux-mêmes en proposant cette soul un peu mollassonne. Alors, pourquoi le proposer, ici ? Parce qu'on parle des Small Faces, pardi, soit un des groupes les plus touchants du Swinging London. Parce que même si les fans avaient adoré les Faces (beaucoup moins Humble Pie), réentendre l'orgue magique de Ian McLagan s'enroulant autour de la merveilleuse guitare et de la voix exceptionnelle de Steve Marriott (hélas, Ronnie Lane, déjà malade, ne serait pas de la partie) était un bonheur dont plus personne n'osait rêver. Alors, même si cet album était loin, très loin d'être parfait, il touchait une corde plus que sensible. L'espace d'un couplet (par-ci) ou d'un refrain (par-là), il saurait caresser dans le sens de la nostalgie. Ramones, Stranglers ou qui vous voudrez sauraient bien attendre un instant. Vive les soldeurs !
Jimmy JIMI (Merci d'avance pour vos commentaires !)            

  
01 - High And Happy
02 - Never Too Late
03 - Tonight
04 - Saylarvee
05 - Find It
06 - Lookin' For A Love
07 - Playmates
08 - This Song's Just For You
09 - Drive-In Romance
10 - Smilin' In Tune
MP3 (320 kbps) + artwork


9 commentaires:

Audrey Songeval a dit…

Je sais que tu as une forte affinité avec ce groupe. Et c’est vrai qu’ils étaient injustement absent des Bruits Magiques. Je t’avoue que je ne l’ai jamais vraiment eu. Et j’ai loupé les Jam et la vague mod à cause de mon âge.

Quand j’ai commencé à explorer les 60’s, je découvrais Aftermath, Sell Out, Something Else, Burt Bacharach, les Beatles etc. (pour ce qui est du versant anglais). Dans ma liste à explorer, il y avait effectivement les Small Faces mais ils étaient plus difficiles à dénicher. J’ai fini par les découvrir sur une compil ‘ et j’ai été déçue par ce que j’ai découvert. En fait, je m’attendais à plus de « raffinement » et pas à quelque chose d’aussi « classique ». Et la voix de Marriott avait quelque chose de trop « noir », mais pas suave et soul comme je l’aimais à l’époque.

Bien entendu, j’ai appris à apprécier leur hargne et découvert leur préciosité après coup. Bref, toutes leurs qualités m’étaient d’abord apparues comme des défauts par rapport au voisinage que j’avais découvert. Tout ça fait que je n’ai pas de nostalgie ou de grand affectif. Je les respecte, je sais maintenant combien ils étaient bons (et d’ailleurs je les trouve meilleurs à chaque fois que je les réécoute) mais je ne les associe pas à mes sixties dorées à moi.

Jimmy Jimi a dit…

Hello Audrey,
Un jour, je suis tombé sur une compile Immediate, et ce fut le grand vertige! J'ai tout cherché et tout adoré. Le premier Small faces pour le label de Oldman demeure mon absolu, entre élégance et hargne. Ce n'est pas pour rien si Jimmy Koule rêve de chanter comme Marriott!

Devant Hantoss a dit…

Et puis, quand même, en parlant de "raffinement" dîtes moi quand même que "Ogdens' Nut Gone Flake" c'est davantage qu'un grand disque, c'est un sommet que certains trouvent vieillis, ok c'est "raffiné" à la Train Spotting ... dire que je l'ai vécu comme une claque relativement récente, en ce siècle, c'est vrai qu'un ami m'avait plongé dans la belle période psyché pop... Et puis quand même ils n'avaient pas renoncé à ce son qui marque son temps... mais je l'aime ce son et quelle époque!! Maintenant, dix ans plus tard... Pas certains de m'y mettre

Everett W. Gilles a dit…

Une pochette comme celle-ci et un bac à soldes : c'est tout-à-fait le genre de truc que j'aurais pu acheter !
Mais je l'ai pas fait et n'ai vraiment découvert les Small Faces que beaucoup plus tard, dans le coin.
Faut-il essayer celui-ci ? On peut pas dire que tu pousses à la consommation ...

Anonyme a dit…

Comme c'est tellement bien présenté et qu'en plus j'adore fouiner chez les soldeurs je plonge. Thanks !

Keith Michards a dit…

Je le prends et je le mets de côté !

Jimmy Jimi a dit…

Hello Devant,
Si l'on parle de "grand disque", je placerais toujours le premier chez Immediate (leur deuxième après celui pour Decca) bien au-dessus de "Ogden's", dont la moitié, seulement, me ravi totalement.

Hi Everett,
Déjà que je n'ai pas totalement réussi à "vendre" mon album préféré...

Hola Anonyme,
Merci à toi, ça en fera au moins un qui risque de l'écouter!

Hello Keith,
Pour tes vieux jours!

yggdralivre a dit…

je l'aime bien celui-ci...
je ne l'écoute pas (très peu, très très peu) pour ne pas abîmer mes souvenirs avec lui, pour ne pas y poser une esgourde plus vieillie et chiante et cynique qu'à l'époque où un pote me l'avait copié sur une K7 pourrie... un album de matin d'ado pluvieux, venteux, frileux à attendre un train...
c'est con, ça aurait été très JJ si ça avait l'album que j'avais dans les oreilles quand je l'ai entraperçue pour la première fois à la fenêtre éphémère d'un wagon...

chenlina a dit…

chenlina20160621
michael kors outlet
pandora outlet
oakley sunglasses
air max 90
oakley vault
michael kors outlet
replica watches
cheap toms
christian louboutin outlet
michael kors handbags
kobe 11
celine outlet
ed hardy clothing
instyler max
cartier watches
michael kors
louis vuitton outlet
rolex watches
oakley sunglasses
adidas uk
lebron 13
nfl jerseys wholesale
louis vuitton handbags
michael kors outlet clearance
gucci outlet
michael kors purses
cheap jordan shoes
burberry outlet
coach outlet
louis vuitton outlet stores
hollister clothing
giuseppe zanotti sandals
louis vuitton handbags
louis vuitton outlet
celine bags
air jordan 13
christian louboutin shoes
michael kors purses
ray ban sunglasses
coach outlet
as