jeudi 20 novembre 2014

CROWDED HOUSE ~ Reoccuring Dream - The Very Best Of Crowded House [C. 1996]


Il fut un temps où, adolescente, je fuyais comme la peste la musique de filles. Non que je recherchais à tout prix l’odeur forte de la testostérone (soyons honnête, elle m’effrayait encore un peu), mais cette musique de fille (qui n’a rien à voir avec la musique réalisée par des filles), mélangeant douceur, tendresse, mélodie légère, me paraissait si fleur bleue, à dire vrai un peu navrante, que je ne voulais surtout pas être associée à elle. J’avais besoin de quelque chose de plus aventureux, mystérieux ou enivrant, si bien qu’à chaque fois qu’un garçon qui apprenait que je m’intéressais à la musique et qui, croyant se rapprocher de moi, me demandait si je connaissais des musiques de ce genre, voyait immédiatement ses chances réduites à une peau de chagrin. Seulement, la vie est ainsi faite qu’un jour, un garçon plus mignon que la moyenne, et dont j’étais davantage amoureuse, m’a fait ravaler ma fierté pour que je partage avec lui cette musique. Encore aujourd’hui, j’associe Crowded House à son visage mais, depuis, j’ai découvert que cette fameuse musique de fille recèle d’immenses trésors. Si ce groupe australo-néozélandais n'est pas toujours captivant sur la longueur d’un album, à chaque fois, le temps de quelques chansons, les frères Finn distillent de véritables sortilèges où leurs mélodies miraculeuses suspendent autour d’elles le temps et l’espace, dans un équilibre fragile et précaire, et pourtant éternelle lorsqu’elles nous entourent de leurs bras immenses. J’ignore si certaines de leurs chansons vous feront vivre cette expérience (pour ça, laissez-leur une vraie petite chance), mais cette compilation quasi parfaite offre certainement quelques-unes des chansons les plus précieuses de l’époque (et à ce titre bien plus important que bien des groupes "à album"). Et maintenant, je le dis sans honte, oui, je suis une fille qui aime aussi écouter de la musique de fille, et les grands garçons qui dirigent notre monde, et bien des autres, devraient certainement en écouter davantage pour rendre ce  univers plus beau.
Audrey SONGEVAL (Merci d'avance pour vos commentaires !)


01 - Weather With You
02 - World Where You Live
03 - Fall At Your Feet
04 - Locked Out
05 - Don't Dream It's Over
06 - Into Temptation
07 -  Pineapple Head
08 - When You Come
09 - Private Universe
10 - Not the Girl You Think You Are
11 - Instinct
12 - I Feel Possessed
13 - Four Seasons in One Day
14 - It's Only Natural
15 - Distant Sun
16 - Something So Strong
17 - Mean To Me
18 - Better Be Home Soon
19 - Everything Is Good For You
MP3 (320 kbps) + artwork


23 commentaires:

dado a dit…

Wow, 2 révélations ce soir. Un groupe que je n'avais jamais écouté (à part le Don't Dream It's Over qui me laisse "bof") et le fait que j'aime de la musique de fille. Double merci Audrey

charlu a dit…

Assez fan des Crowed house à l'époque.. sérieux.. Je mettais ça à fond avec l'espoir, comme une BO désespérée de mon quotidien, de trouver l'âme sœur. Je l'ai trouvée, et j'écoute encore les Crowed..et les albums solo des frère Finn qui sont pas mal. C'était tellement beau et "féminin" que je les croyais anglais.

Joe Fracas a dit…

Je ne connais Crowded House que de nom: l'occasion rêvée d'essayer avec cette compil'!

Audrey Songeval a dit…

Merci à vous pour ces commentaires. Ce n'est pas un groupe qui fait beaucoup de bruit, ni ce lui qu'on emmènerait sur une île déserte. Et pourtant, il y a ici quelques chansons que je mettrais sans doute sur mon mp3: weather with you; Fall at your feet; into temptatio; Four seasons in one day etc.
C'est le versant macca de la pop, donc il y aura toujours des réfractaires, mais bon, chez Jimmy, je me disais qu'il y aurait forcément des gens biens qui aiment...
Ici, je trouve très touchant que des hommes laissent parler une sensibilité quasi féminine, sans basculer pour autant dans le mièvre. Un vrai petit tour de force d'équilibre.

projectobject a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
pascal arcade a dit…

bouh ... j'accroche pas, et cette production clean n'arrange pas les chansons ... je crois que je préfère la musique des filles audrey, et j'ajouterais que je n'ai jamais compris ce concept de sensibilité féminine chez nous autres, et si nous parlions de sensibilité tout court, hain ? ... na-non ! c'est pas ce que je veux dire ! .... euh, si si mais ... non, enfin bref vous me comprenez mmh ?

Audrey Songeval a dit…

Pascal, tu as effectivement raison. La production de leurs albums leur a surement joué des tours.
Mais, pour ce qui est de la sensibilité, tu conviendras qu'on glorifie beaucoup plus facilement des icones comme Iggy, Jim Morrisson, Robert Plant ou Mick Jagger pour la sexualité de leur jeu de scène dans le milieu du rock que des artistes comme Paddy McAloon, Stufjan Stevens, Colin Blunstone ou même McCartney solo... La sensibilité "masculine" est très facilement raillée parce que le rock reste très macho...

Mais tu devrais laisser leur chance au moins aux quelques chansons que j'ai citées. Si en les écoutant pas 3 ou 4 fois tu ne tombes pas sous le charme, alors oui, j’accepterais ma défaite :)

projectobject a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
projectobject a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Everett W. Gilles a dit…

Yo !
Et si ça existait un mec sensible qui ne le serait pas à la musique de Crowded House ? Hein ?
J'ai même connu un cow-boy qui n'aimait pas la country, c'est dire ...
Bon j'déconne, j'aime pas Crowded House mais j'aime bien ton post auquel j'ai tout compris (smiley ici, je sais pas les faire, en plus c'est un truc de gonzesses...)

Titoclo (aka The commenter formerly known as Claude) a dit…

Madame aime Crowded House, je ne connais pas au dela de deux-trois titres, c'est l'occasion d'essayer :)

Jimmy Jimi a dit…

J'espère ne pas avoir un problème d'importance avec "la musique de filles"! J'ai essayé un album de Crowded House, conseillé par le pourtant excellent Stan Cuesta (outre le fait qu'il soit fan de Queen!), et, malgré que je leur reconnais un sens mélodique certain, je me suis considérablement ennuyé. A certain moment, j'ai eu l'impression qu'il allait se passer quelque chose, mais non! Peut-être que je vais changer d'avis grâce à cette compile...
P.S. : en plus, ils ne sont pas bien beaux, ça l'a fout mal pour un groupe qui joue "de la musique de fille"!

Audrey Songeval a dit…

C'est sûr que tu vas pas avoir les mêmes frissons que pour le Gun Club, mais c'est toute la beauté de ton blog que de proposer des musiques que même le tenancier pourrait ne pas aimer. J'avoue voir hésiter à les proposer ici, mais je trouvais ça finalement plus culotté pour te tester que bien des groupes sensées être plus difficiles... Oui, les Crowded House sont un groupe extrèmiste dans le genre! :)

Jimmy Jimi a dit…

Tu as eu parfaitement raison, il n'y avait pas à hésiter. Comme tu l'auras remarqué, je ne t'ai fait aucun commentaire lorsque tu me l'as proposé. Il faudrait vraiment que je déteste particulièrement pour refuser un post d'un Lustucru. Ce qui compte, c'est de partager nos passions, je ne suis pas obligé d'aimer tout ce qu'il y a sur mon blog. Je ne m'attend pas tous les jours à recevoir une émotion digne du Gun Club (heureusement car ce serait rare) et il m'arrive d'écouter des disques à l'humeur légère - j'aime beaucoup Niagara pour citer un exemple un peu extrême...

Chris a dit…

Ah ah Crowded House!! Je ne connais qu'une chanson que j'écoutais au collège (eh oui!) et j'adorais déjà cette pop (que je ne considère pas spécialement pour filles) ... c'est très bien d'en parler Audrey...:)

Audrey Songeval a dit…

Une musique pour les filles est également faite pour les garçons qui aiment les filles (en gros pas comme un Everet qui n'a jamais été foutu de m'écrire après notre départ d'Angleterre dans le feuilleton de Jimmy)...

Anonyme a dit…

Musiques de gars, musiques de filles... ???

Musiques !!!

Alain

Devant Hantoss a dit…

j'étais à l'étranger quand je pensais faire un commentaire, mais bon, mon PC projeté à l'écran de la salle de réunion quand les collègues me rejoignaient...
Donc j'y reviens. J'adore ce groupe. Découvert avec ce grand disque qu'est WoodenFace. Je l'avais acheté, piqué au vif par une critique qui expliquait que nous avions là la musique que n'arrivait pas à écrire Elvis Costello, dont les mélodies étaient trop plein d'amidon (Injuste mais j'adore l'image).
N'empêche que je suis tombé amoureux de ce disque. Ensuite je n'ai plus lâché les frangins. Une façon de tourner leurs ritournelles. Tout en grande finesse, toujours le ton qu'il faut pour serrer le coeur de nostalgie... Je pense que mon prochain post, je vais le consacrer à cette recherche de mélancolie, quitte à inventer des souvenirs d'un autre temps.
Merci pour cette compilation. Si cela peut convaincre que nous avons là une sacré paire de compositeurs!!

Audrey Songeval a dit…

Je me rappelle d'une chronique de Best qui avait dû le mettre en disque du mois. A l'époque, j'étais hermétique. Puis, j'y suis revenue un ayant toujours en tête cette excellente critique en me disant que j'avais eu des œillères. La magie des médiathèques m'a montré qu'effectivement ce groupe méritait autre chose que mon indifférence tinté de mépris. Et, depuis, régulièrement, l'envie me prend de me replonger dans leurs mélodies si enivrantes, là où beaucoup de ce que j'écoutais à l'époque a disparu de ma discothèque. Et même aujourd'hui je considère d'ailleurs qu'il n'a jamais eu vraiment sa juste place, parce que je reste toujours à me dire que je m'écoute de la musique de fille et que je vaux mieux! lol

Devant Hantoss a dit…

Ha ha, marrante cette étiquette musique de fille. Jamais pratiqué, mais t'inquiète, moi aussi j'avais mon label préjugé: "musique de minet" J'avais un copain, beau gosse, fréquenteur de boites de nuit quand j'étais le ptit gars chevelu et cuir à se murger avec une bande dans le garage du père d'un de ceux là.
Le minet donc, pelle à tarte & co, écoutait du Marvin Gaye, Steely Dan et aussi pas mal de soul et pas tant que ça de Disco en fait. Et donc, moi le couillon, j'aurai eu une oreille un plus attentive...

pascal arcade a dit…

ha ouais ... les "funky" les "new waveux" (désolé jimmy) haa ! c'était la guerre des tranchées ... tous ces arguments post ado ça peut rester léger, moi je trouve ça rigolo, je pratique, avec beaucoup moins de sérieux qu'à l'époque par contre, je vous rassure ... jimmy niagara ha ha ha la téhon ! ... bon, j'attends l'occasion de trouver le 45t vynil de "j'ai vu" mais seulement en brocante et à 1€ max, je veux rester digne

Jimmy Jimi a dit…

Hello Pascal,
Oh, il m'arrive d'écouter des choses bien plus honteuses encore! Plutôt que "J'ai Vu", je te conseille "Soleil D'Hiver", et ne t'étonne pas si tu te retrouves en larmes sans trop savoir pourquoi...

Chris Damned a dit…

Hum le genre de trucs à écouter en compile, avec les autres de la bande, tel les Rembrandts qui savaient aussi trousser de belles mélodies mais qui ont, en fait, été aussi victime d'une production trop "grand public" ou trop FMisée si vous préférez. Il faut écouter, cela vaut le coup de tendre l'oreille. Ce n'est pas honteux. Musique pour filles ? Bôf, j'aurais vraiment aimé, mais hélas, jamais rencontré une seule fille capable de les citer eux ou d'autres... A part peut être "Ha-ha" qui le temps d'un tube, ont coulé tout leur potentiel de pop stars en s'affichant comme groupe à midinettes débiles et trempées (l'effet Georges Michael, le fils de Frank Mikaël...) Je plaisante, je plaisante, mais bon... ha oui, les Crowded House. Vous avez surement croisé pire sans détester, alors oui, essayez ça. C'est vrai que les disques solo des frangins tiennent la route aussi. Au moins, ils se lâchent un peu plus côté production. Et puis si vous jetez une oreille du côté de la power pop originelle, vous verrez, les Finn brothers n'en sont pas si loin...