mercredi 5 novembre 2014

OS MUTANTES ~ Os Mutantes [1968]


Je ne connais pas grand-chose d’Os Mutantes. On dit d’eux qu’ils ont influencé David Byrne, Curt Cobain ou Beck. De quoi exciter plus d’un quidam, non ? Mais si je vous disais qu’ils sont brésiliens et qu’ils ont fait partie du mouvement tropicaliste, les plus curieux auront les yeux qui brillent pour comprendre comment ces connexions ont pu être possibles, les autres imagineront de la bossa nova et s’en détourneront à tort, car si les hippies de Frisco rêvaient d’amour et de liberté, Os Mutantes, eux, ne rêvaient pas, ils l’incarnaient, au point de déranger des gens trop sérieux pour l’admettre quand la dictature s’abattit sur le pays quelques mois plus tard. Je ne pourrais pas vous en dire beaucoup plus, si ce n’est que vous pouvez vous attendre à tout, y compris dans un même morceau et que, sous le soleil de Rio, l’amour et la liberté devaient avoir un tout autre parfum qu’à Londres ou Frisco, et que cette fragrance-là vous emmènent juste un peu plus loin. Et pour moi, tout ça suffit à mon bonheur…
Audrey SONGEVAL (Merci d'avance pour vos commentaires !)
P.S. : voilà un groupe qui portait bien son nom. Les sixties n'étaient pas avares en excitantes bizarreries, mais nos amis mutants sont vraiment à mettre dans le haut du panier, et ils valent donc bien davantage qu'un détour curieux. Qu'ils interprètent leurs propres compositions, celles des magnifiques Caetano Veloso, Gilberto Gil, Jorge Ben ou même un titre popularisé par Françoise Hardy, c'est le même acide lysergique qui se met à couler des enceintes. Paré pour l'expérience ?
Jimmy    


01 - Panis Et Circenses
02 - A Minha Menina
03 - O Relógio
04 - Adeus Maria Fulô
05 - Baby
06 - Senhor F
07 - Bat Macumba
08 - Le Premier Bonheur du Jour
09 - Trem Fantasma
10 - Tempo No Tempo (Once Was A Time I Thought)
11 - Ave Gengis Khan
MP3 (320 kbps) + artwork
Ave Mutantes with BM36

14 commentaires:

Doir Nesir a dit…

Alors là, que du bonheur.
BAT MACUMBA est un morceau d'anthologie. Enfin selon moi.
Déjantés, psychédéliques et brésiliens.Ca fait du bien.
Vous passez la K7 dans l'autoradio (pour les plus jeunes d'entre nous) et vous vous faîtes un Paris Marseille, de nuit, sans vous arrêter.
Mieux qu'un Brésil-Allemagne je vous dis...

Lt. Fontaine a dit…

Je ne connais guère plus d'éléments concernant ce groupe, mais cet album, vraiment je l'adore. Mon vinyle est rangé soigneusement au côté de celui de The United States of America (même s'ils ne sont pas dans le même registre, j'aime bien les voir à côte à côte). En revanche, je ne connais pas du tout leurs albums suivants...

Audrey Songeval a dit…

Moi c'est pareil. Je ne connais que ce disque et je l'adore.

projectobject a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
charlu a dit…

Brrr c'est pas Carla Bruni la nana au milieu ??
Bon sérieusement, c'est une découverte totale..merci.

Devant Hantoss a dit…

Merci, Pour remplacer mon mien... Le Brésil est un pays infernal. J'ai un ami qui avait creusé, entre autres, les musiques de ce pays-continent.
Énooorme. Affooolant. Avec le temps qu'il nous reste il nous faudrait un guide car les talents foisonnent, les genres sont innombrables.
Perso, c'est avec Nascimento que je suis tombé sur les rives brésiliennes. os Mutantes est venu bien après, grâce à cet ami qui m'a confié quelques oeuvres à tomber que je ne savais plus quoi: Quarteto em Cy, Antônio Adolfo, Burnier & Cartier, Caetano Veloso, Cassiano, Chico Buarque, Edu Lobo, Gilberto Gil, Gonzaguinha, Ivan Lins, Joao Bosco, Jorge Ben, Marcos Valle, Nara Leão, Os 3 Morais etc... Cette liste frôle l'infini. Et je ne parle là que de ce que mon ami a découvert. Imagine.
Ton post me fait presque regretter ce que je m'apprête à commenter. Surtout que dans ce foisonnement "Os Mutantes" a pris une place particulière, déroutante, un peu comme leur cinéma à cette époque.
Bravo

Arewenotmen? a dit…

En classe de seconde (vers '76, çà nous rajeunit pô) un ami qui revenait du Brésil où il avait vécu m'avait prêté un de leurs disques : une planète Mars musicale pour moi à l'époque, où il est peut-être bon que je retourne faire une incursion, tel Sam Sam fonçant dans l'espace intersidéral à bord de sa Samsoucoupe accompagné de Samnounours pour aller chercher un trésor pour Super Julie (euh... Super Audrey plutôt). Bon, je crois que je regarde trop de dessins animés avec ma fille ainée..

Everett W. Gilles a dit…

Hello.
Entièrement d'accord avec toi/vous sur le côté indispensable, inspirant ou politique. Musicalement un morceau par ci par là m'enthousiasme mais sur la durée j'ai toujours eu du mal avec nos amis brazzos.

Anonyme a dit…

Avec Sepultura et Angra c'est mon trio brésilien préféré.

Anonyme a dit…

enregistrements de 1968 a 1972

o tracklist.

1. Domingo no parque
2. Canção para inglês ver / Chiquita Bacana
3. Ando meio desligado – Versão compacto
4. The rain, the Park and other things
5. Cinderella – Rockfella
6. Glória ao rei dos confins do além
7. Baby
8. Saudosismo
9. Marcianita
10. A voz do morto
11. Lady Madonna
12. Mande um abraço pra velha
13. Ando meio desligado

Anonyme a dit…


Os Mutantes, Mande Um Abraço Para Velha (2014)

blog
http://vk.com/topic-73730522_30708473

http://minhateca.com.br/Jeff.Jeff/OM*e2*80*93MV,85109110.rar(archive)

antonio

Anonyme a dit…

Discographie des mutantes

http://roquebrio.blogspot.com/2014/04/os-mutantes-discografia-basica.html

Antonio

Anonyme a dit…

password melofilia

Dj Randy a dit…

Thx u a lot I need ur opinion about this sample resource
www.lucidsamples.com