jeudi 25 juin 2015

GREEN ON RED ~ The Killer Inside Me [1987]


Après la révolution punk, les garnements ne respecteront plus rien, instillant du poison dans toutes les vielles recettes : rock'n'roll, blues, folk, country... aucun genre n'était à l'abri... The Killer inside me : emprunter un titre à Jim Thompson pour le coller sur une pochette peut faire très chic, mais mieux vaut assurer, ensuite, si on ne veut pas passer pour un baltringue ! Green On Red (bien aidé par le sorcier Jim Dickinson (Stax, Stones, Big Star, Chilton, Cramps, Replacements...)  à la production) assurait au-delà de toutes nos espérances. On n'avait guère entendu d'orchestre plus flamboyant depuis Television, sauf que celui-ci fantasmait davantage sur Waylon Jennings plutôt que sur John Coltrane. La voix de maniaque de Dan Stuart était cajolée par les arabesques magiques de Chuck Prophet, un prodige qui fabriquait de la poussière d'étoile dès qu'il caressait une corde. Evidemment, les cowboys peinèrent à reconnaître leur canasson et le gros public n'y compris goutte. C'est égal, ce chef-d'oeuvre traumatisant saura brûler les oreilles de ceux qui ne craignent ni la pleine lune ni les nuits d'encre. 
Jimmy JIMI (Merci d'avance pour vos commentaires !)

       
01 - Clarkesville
02 - Mighty Gun
03 - Jamie
04 - Whispering Wind
05 - Ghost Hand
06 - Sorry Naomi
07 - No Man's Land
08 - Track You Down (His Master's Voice)
09 - Born To Fight
10 - We Ain't Free
11 - Killer Inside Of Me
MP3 (320 kbps) + artwork

14 commentaires:

Joe Fracas a dit…

J'avais proposé en son temps "Five easy pieces" de ce groupe mais je ne connais pas bien cleui-ci... Merci!
Je crois bien que j'ai un live d'eux quelque part....

Audrey Songeval a dit…

Pour ma part, c'est le seul que je connaisse.Et production un chouia 80's, mais bien plus digne que ce qu'on avait à l'époque. Mais ce groupe incarne pour moi l'essence de ce que la musique US offre et que ne pourront jamais nous offrir nos amis britons. Y a pas à chercher, eux ont trouvé.

yggdralivre a dit…

je ne connais pas l'album, mais j'adore le roman... donc je teste (avec un zeste d'appréhension, comme il se doit pour faire monter la sauce)

Everett W. Gilles a dit…

Yo.
Je n'avais pas celui-ci mais le trio magique Cacavas/Stuart/Chuckie drivé par Dickinson ça a quand même une sacrée gueule !
Stuart a écrit ses mémoires, ''a false memoir'' comme il dit, et Chuck s'est fendu d'un commentaire de lecteur (élogieux et drôle bien sûr) sur Amazon, culte non ?
Thanx JJ

yggdralivre a dit…

ha ben j'avais pas lu les tags, je pensais à un truc pour hargneux crapouilleux... alors que pas du tout... y'a des bouts (encore vivants) de country dedans... et c'est très bien comme album. Oui, on dirait que j'écris ça d'un air surpris, ce qui est le cas, et ça fait du bien par où sa passe, nan vraiment un bon album nerveux et vicieux comme il faut.
va falloir que je le prenne sur la route escarpée des vacances celui-ci, merci bien !

Ernesto Violin a dit…

Très bon disque, même s'il y aurait des choses à redire sur la production, malgré toute l'admiration qu'on peut porter à Dickinson. Les lignes de guitare du Prophet sont démentielles et devraient (à mon goût) être mis plus en avant. Enfin c'est du pinaillage — quel groupe, quelle vision, quel plaisir !

Jimmy Jimi a dit…

Hello Joe,
Si tu retrouves tes live...

Hi Audrey,
Je ne trouve pas la production datée, mais chacun son oreille...

Hola Yggdralivre,
Tu aurais du dépasser les premières lignes, j'évoque tout de même Television et des arabesques magiques, du poison pas du vitriol!

Hello Everett,
Or donc, il te manque encore des disques avec Chuck et des production du Jim: c'est honteux!!!

Hi Ernesto,
Mais qu'est-ce que vous avez avec cette production?! Je suis davantage d'accord sur les lignes de guitares démentielles, mais si on les avait placées davantage en avant est-ce que ça n'aurait pas étouffé cet équilibre que je trouve parfait?!

Ernesto Violin a dit…

Justement, il y a un équilibre "parfait", alors qu'avec la guitare du Prophet, on attend du sale, du sagace, enfin quelque chose qui déborde...
Mais c'est vraiment pour chipoter, pardon. J'adore ce disque, ce groupe, ce producteur. Merci de mettre ces acteurs en avant :)

nestor b a dit…

Chronique très alléchante. Connais pas, donc je tente ! Et puis s'il y a Fonzie, raison de plus pour foncer (à droite sur la photo) !
Merci

yggdralivre a dit…

@JJ (l'amoroso) je ne lis pas ce que tu écris ! ça se saurait sinon :o)
pour le coup, j'ai lu mais je suis resté bloqué par la ref à big jim ^^
la prochaine fois, je relirais (c'est l'astuce)
encore merci pour le partage

Devant Hantoss a dit…

Oui, oui, oui... je connais bien ce groupe, en fait en passant par le superbe album solo de Cacavas "Pale Blonde Hell" et cette pochette mes amis, que dis je!! Cette photo, ce regard, cette femme!!! Du "Justified" en plus noir.
Ensuite, me replongeant dans l'histoire des Green... je vais prendre ton album, car j'avoue celui là je ne l'ai pas.
Et je me fais avoir avec certaines références, et pour ce groupe, il en pleut que cela en devenait louche.Tom Waits, Neil Young, Stones, Lou Reed, Nick Cave... Et puis il faut se les encaisser les tournants... Mais ce que l'ensemble est attachant et même davantage.
Merci Jimmy.
Histoire de souffler sur les braises, en relisant le dico d'Assayas, pour les plus récents j'ai noté:
Dan Stuart a publié en 2012 "The delivery of Marlowe Billings" entre Lou Reed et Neil Young.
Chuck Prophet 2012 "Temple Beautiful" évoquant les Kinks à leur meilleur
Un docu "High & Dry: where the desert meets Rock & Roll" retrace de Green Red à Calexico en passant par Giant Sand
c'est pas moi qui le dit, c'est Michka lui même
Bon, je me lance dans des recherches d'ogre jamais satisfait

Devant Hantoss a dit…

Merde le docu, impossible de mettre la main dessus ... Même sans sous-titres cela m'intéresse.

nestor b a dit…

Renouvèlement de Merci. Vraiment une très bonne galette ! avec des ingrédients dedans qui sont sucrés, salés, épicés, un peu gras, un peu frais, le tout bien distillé comme il faut. Avec par moment en supplément une petite sauce au goût de Gordon Gano et sa bande, ce qui rajoute une pincée de plaisir.

Zheng junxai5 a dit…

2015-07-18 zhengjx
mont blanc
coach factory outlet
coach outlet store online
michael kors outlet online
louboutin
beats by dre
pandora charms sale clearance
chanel outlet
soccer shoes for sale
beats headphones
true religion
fitflops shoes
cheap air max
ray ban glasses
michael kors
louis vuitton sito ufficiale
chanel online shop
true religion jeans
coach outlet
ray-ban sunglasse
michael kors uk outlet
gucci sito ufficiale
snapbacks hats
ralph lauren femme
michael kors purse
tory burch shoes
michael kors outlet online
gucci belt
gucci
jordan shoes uk
football jerseys
burberry outlet online
mont blanc pens
nike blazer low pas cher
fitflops shoes
michael kors handbags
replica watches rolex
coach factory
prada shoes
burberry outlet