samedi 21 mars 2015

ARTISTES DIVERS ~ Le Rock D'Ici - Volume 5 (par John Warsen) [HMC. 2015]


Salvador Dali disait : "En peinture, il y a deux écoles : ceux qui dépassent la ligne, et ceux qui ne dépassent pas. Moi, je fais partie de ceux qui ne dépassent pas." Ben voyons. Sur cette figure imposée du rock d’ici, le gérant a dit : "Pas plus de vingt titres." C’est vrai. J’ai bien peur d’avoir un peu dépassé la ligne. Mais faut que je vous avoue un truc : j’ai du mal à compter jusqu’à vingt. Une fois parti, Il y a une certaine force d’inertie, et puis je compte sur mes doigts, et comme j’ai trois orteils surnuméraires… bref, j’ai transgressé la règle, histoire de voir si c’était une façon innovante de voir la frontière, une fois qu’on l’a dépassée. Par contre, en balayant quatre décennies de rock français, je suis resté très scolaire et appliqué dans mes choix : à priori, je suis allé chercher du côté du curieux et de l’introuvable, à tel point que j’ai eu du mal à remettre la main sur certaines compiles d’origine, qui calaient l’armoire normande du salon depuis 17 ans. Des bizarreries, donc, en veux-tu en voilà… Il y a même un titre qui a été enregistré chez moi il y a deux ans, c’est vous dire si je surfe dangereusement sur internet et sur le fil du rasoir de l’auto-promotion masquée. A part ça, j’ai sincèrement cherché des morceaux qui m’ont bercé depuis quarante ans, bercé trop près du mur pour certains de mes détracteurs, trop loin de la fenêtre pour d’autres. Bref. Cette playlist révèle deux grandes tendances : 1) le rock rigolo, à tendance parodique, trop souvent méprisé, honni et vilipendé, alors qu’il arrive qu’il sonne mieux que l’original dont il se prétend le blasphématoire démystifiant. 2) le rock dépressif et/ou flippant. Même pas peur, même pas mal. Elle appelle aussi une remarque globale : 3) le manque de gonzesses (heureusement que je me suis rappelé de Sapho, j’allais pas rebalancer un Brigitte Fontaine, elle a le droit au repos). Emerge aussi une intention générale : 4) l’espoir d’instruire en distrayant. Merci à Jimmy Jimi de m’avoir prêté son micro, qui porte plus loin que le mien.
John WARSEN (Merci d'avance pour vos commentaires !)
P.S. : John est un grand malade (voir pochette !), pas étonnant qu'il est besoin de dépasser la dose prescrite ! Vous pouvez le retrouver sur son merveilleux blog, Je Suis Une Tombe :
http://jesuisunetombe.blogspot.fr/


01 - STILETTOS - Le Dernier Rock Avant La Crise
02 - ARTHUR H - L'Abondance
03 - DEDE ET MIREILLE - Pour Coiffeur
04 - SAPHO - Mécanique
05 - MANSET - Manteau Rouge
06 - HUBERT-FELIX THIEFAINE - Narcisse 81
07 - RAOUL PETITE - Georges Cloné
08 - BERNARD LAVILLIERS - Lettre Ouverte
09 - EMMANUEL BOOZ - Les Morts
10 - HELDON - Ouais, Marchais, Mieux Qu'En 68 (Le Voyageur)
11 - SAX PUSTULS - Emmène-Moi
12 - HONEYMOON KILLERS - Fonce A Mort
13 - LUTIN BLEU - Martine
14 - BABX - Mourir Au Japon
15 - LES FATALS PICARDS - Seul Et Célibataire
16 - LES SATELLITES - Les Américains
17 - NINO FERRER - Ma Vie Pour Rien
18 - RODOLPHE BURGER - L'Homme Usé
19 - AU BONHEUR DES DAMES - Ça M'Enerve
20 - FRENCH COWBOYS - Happy As Can Be
21 - ARLT - Tu M'As Encore Crevé Un Cheval
22 - BULLDOZER - Il Etait Une Tranche De Foie Dans L'Ouest
23 - JOHNNY HALLYDAY - Jesus-Christ

MP3 (320 kbps) + front cover
Fier de notre savoir faire avec BM91!

18 commentaires:

Joe Fracas a dit…

Yeah! j'adore ces compil"!!!!
Anonymement vôtre!

Arewenotmen? a dit…

Tu tiens déjà largement la corde pour le prix de la pochette la plus déjantée ! Je me réjouis de voir figurer dans ta sélection "Le Voyageur" d'Heldon, Au Bonheur Des Dames et Bulldozer, dont je me souviens avec sympathie. Pour le reste, j'écoute et découvre.

Keith Michards a dit…

Enfin un qui ose Hallyday !
Y'a d'autres noms que je ne connais pas : Dédé et Mireille, Lutin Bleu, Arlt…
Beau weekend en perspective !
Merci les gars

nestor b a dit…

Je charge la palette tout de suite. Je sens déjà le fenwick qui s'emballe !
Si je ne m'écrase pas avec lui contre le mur du son, je reviendrai dire un mot.
Merci

Everett W. Gilles a dit…

Yo !
Dédié et Mireille absents j'aurais gueulé.
Hého, presque surpris de tous les connaître tes choix. Ah non, y en a 2-3 ... bien vu JW, ce truc ne tient surtout pas la route et c'est ce qu'on attendait de toi !
Sinon :
1 blasphème et désacralisation sont les deux mamelles.
2 catharsis, c'est la troisième mamelle.
3 y a déjà Mireille, c'est amplement suffisant.
4 je vote pour la réciproque. Distrayons et on verra bien la suite.
Et bravo pour le selfie spécial marée du siècle.
Par contre, qu'est-ce qui nous dit que la photo n'a pas été prise en Suisse, hein ? Euh, en Belgique je veux dire.

Audrey Songeval a dit…

Content de voir Nino Ferrer (qui figurait dans mon éventuelle compil et qui a été à un moment un de ceux qui musicalement avait créé une musique complètement au diapason des courants anglais du début des 70's, on l'oublie). Sinon peu de trucs connus effectivement.

Un petite question: les Thugs? Personne le les écoutait? Je ne les connais pas mais ils sont l'un des rares témoignages français à avoir su s'exporter en matière de rock à guitare (je crois qu'ils vendaient plus aux States que 'en France). Comme quoi nos compil' sont aussi symptomatiques. Même quand on parle de rock français, on les oublie...

nestor b a dit…

Audrey, Non non les Thugs ne seront pas oubliés ...
Et je suis bien d'accord avec toi pour Nino Ferrer.

Quant à ma lune de miel prévue ce week-end, ben merci Monsieur Warsen, maintenant elle est foutue !
Hey Johnny, no hippie, be happy !

Zimbolin a dit…

Arlt c'est la classe! Et un petit Johnny pour finir, c'est pas trop tôt.
Une brouette de découvertes as usual.
Ma compile préférée de la série à ce jour (je l'ai déjà dit, mais c'était avant).


Cimer

Anonyme a dit…

juste pour dire : merci !
y'a du manset - qui nous change du solitaire - ce qui est un plus au milieu de ce bon gros gâteau frenchouille

Jimmy Jimi a dit…

La pochette m'a fait marrer pendant une heure trente cinq et le contenu tient toutes ses promesses avec de la belle déconne mais également de l'émotion. Un vrai chouette volume, Monsieur Warsen, toutes mes félicitations - en plus, j'ai fait quelques savoureuses découvertes.

John Warsen a dit…

Merci pour vos commentaires éclairés et éclairants, qui me permettent de reconnaitre mon besoin de reconnaissance, surtout pour des trucs pas connus (pour être reconnu, faut déjà être connu avant !)
Je ferai un addendum au volume 5 sur mon blurg, tout ne rentrait pas dans la compile, vivre c'est choisir, y compris choisir de faire des tas non triés quand le sèche-linge est déjà plein.

Juthova Juthova a dit…

Un véritable plaisir de la piste 1 à la piste 23 (heu 22). Je ne connaissais pas la moitié des titres de ta playlist mais punaise, que c'est bon. Je suis même allé faire un tour chez toi pour découvrir Dede et Mireille version homemade. Mention spéciale pour la pochette.
Et ça va être dur de passer derrière ta playlist.....

projectobject a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

Dommage que la compile la plus audacieuse de la série soit celle qui suscite le moins de commentaires; la vie est injuste!
Car il y a de très grands moments avec Heldon, Les Sax Pustuls, Les Tueurs de la Pleine Lune, Lutin Bleu, Babx et surtout Emmanuel Macron (pardon: BOOZ) ainsi que l'éternel Manset.
Déception quand même avec les Satellites, Bulldozer, au Bonheur des Dames, French Cowboys et les Fatals Picards (à part peut-être les paroles): effectivement un brin trop franchouillard tout ça.

Bon dimanche à tous

PS: @ fracas:
"Ne te tracasse pas mon p'tit fracas, ou plutôt
ne te fracasse pas mon p'tit tracas"

@ Audrey: d'accord avec toi, les Thugs sont un très bon choix pour la suite

-Le Vrai Anonyme-

nestor b a dit…

Si je récapitule mes idées, mes remerciements pour ce volume se tournent en particulier vers la pochette, Lutin Bleu, Heldon, Booz, Arlt : des découvertes bienvenues. Alors avec Nino Ferrer et Manset assis (ou debout) dans le wagon, le voyage peut durer toujours !

yggdralivre a dit…

Oups je n'avais pas compris que j'étais en "anonyme", je profite de l'être moins pour remercier pour l'entièreté du partage et des découvertes (notamment pour les dogs, mon choc.découverte du moment)

Till a dit…

Hello Warsen, John Warsen

Joli florilège comme on disait autrefois à la télévision française. C'est marrant - ou pas en fait - le morceau de Bulldozer je l'aurais mis d'office dans ma compile si je m'étais inscrit à cette série.

Pour le reste, je connais la plupart, ce qui sous-entend que j'en ignore certains. On voit rarement Sapho je trouve, alors que j'ai beaucoup écouté cette fille. Beaucoup de talent pour une caissière de la BNP.

Et bravo pour Lutin Bleu qu'on ne croise pas souvent non plus. Et Nino, bin ouais, Nino quoi.

John Warsen a dit…

Ouais. Et Nino qui rota à la 22 long rifle, 8 jours après avoir enterré sa maman.
Kant à moi, j'ai survécu, et viens d'éructer un second opus estampillé "rock d'ici" :
http://jesuisunetombe.blogspot.fr/2015/04/un-parcours-chaotique-et-partial.html