mardi 29 septembre 2015

Pour la beauté du geste (feuilleton électrique) par Jimmy Jimi # 94


94. I HAD TO MUCH TO DREAM LAST NIGHT [THE ELECTRIC PRUNES]

   Olympia, aussi belle que toujours dans une robe violine à peine trop décolletée, terminait son introduction sous les hurlements hystériques de son fan club, pendant que nous patientions entassés sur les marches menant à la sortie de secours. La tension avait débordé son comble depuis lurette. On respirait comme une douce odeur d'orgie ! Plus qu'une poignée de secondes et un lâché de poussière d'étoiles, et nous allions pouvoir téter le sein de l'éternité ou un machin dans ce goût là (voire peut-être mieux encore) !
   Au moment où mon amoureuse allait déposer le point final au bout de son discours et que nous nous apprêtions à bondir enfin sur la scène, d'extravagants coups de sifflet retentirent dans la salle. Il résonnèrent aussi affreusement que le « non » d'une mariée le matin de ses noces.
   Le toit du Gibus se serait ouvert et les nuages se seraient dissipés pour que des hectolitres de fiente s'écroulent du ciel pour glisser à nos pieds que ça n'aurait été plus dramatique. De nouveaux coups de sifflet, plus stridents encore, retentirent de plus moche. La foule s'écarta alors pour laisser place aux patibulaires perturbateurs...

   Et, là, que vis-je que mes yeux ne voulurent pas croire ? Les ectoplasmes de la Brigade de l'Ile Déserte, dans leur vilain costard trop étroit, venant me réclamer cette satané liste de disques ! Et pourquoi pas la Mère Noël en portes jarretelles mauves, Lucky Luke en amazone sur le dos de Rossinante ou Anny Cordy à la cérémonie du Rock'n'roll of Fame pendant qu'on y était ?! Ô cauchemars maudits, quand ces deux balourds me laisseraient-ils enfin rêver en paix ?


   Pour parer à toute éventualité, je mis ma dernière liste à jour et la glissai dans la poche de ma veste de scène ; avec des lustucrus de cette espèce, on était jamais trop prudent ! Je les imaginais bien capable de déserter leur souterrain pour venir me rejouer leur petit numéro en vrai ! 


17 commentaires:

Audrey Songeval a dit…

Avec le choix du titre, je me disais bien qu'il y avait anguille sous roche. Dis, Jimmy, quand est-ce que tu vas leur faire la peau à ces deux gros balourds? Et quand est-ce que tu nous la donnes ta fichue liste qu'on puisse t'aider et t'ouvrir les yeux sur tous ceux qui manqueront forcément? Et puis, cette Olympia, mais je l'ai à l'oeil parce qu'elle est louche à force d'être trop parfaite, te fais pas avoir Jimmy... Not you, Sunny Jim (citation de quel (petit) groupe?).

Bref, un chapitre Court mais à l'humour enchanteur...

Arewenotmen? a dit…

Oulah, çà sent la diversion.... on veut savoir et vite !

Jimmy Jimi a dit…

Hello Audrey,
J'ai hésité pour le titre, ça tue un peu le suspens.
Je ne vais pas me débarrasser des deux balourds, tu comprendras bientôt pourquoi...
J'ai essayé de faire plus long, mais c'était inutile, donc j'ai laissé tel quel. Baudelaire a d'ailleurs écrit: "On écrit des poèmes longs car on ne sait pas en écrire de court." (Je cite de mémoire.)

Hi Arewenotmen?,
Pas de diversion, ça tient plutôt du gag à répétition... mais il a son importance.

Jimmy Jimi a dit…

Audrey, la liste de Jimmy Koule apparaît dans le chapitre 3 "Welcome to my nightmare".
Je fais une copie, ici:
Syd Barrett :The Madcap Laughs
The Beach Boys : Pet Sounds
The Beatles : 1967-1970
Chuck Berry : The Chess years
David Bowie : Hunky Dory
John Cale : Paris 1919
The Clash : London calling
Leonard Cohen : The Songs of Leonard Cohen
Bo Diddley : The Chess box
The Doors : The Doors
Nick Drake : Bryter layter
Bob Dylan : Blonde on blonde
The Gun Club : Fire of love
Dashiel Hedayat : Obsolete
The Jimi Hendrix Experience : Electric ladyland
Joy Division : Unknown pleasures
The Kinks : The Kinks are the village green preservation society
Marquis De Sade : Dantzig twist
Mazzy Star : So tonight that I might see
Nico : Desertshore
Pearls Before Swine : One nation underground
Lou Reed : Transformer
The Rolling Stones : Between the buttons
Small Faces : Small Faces
Patti Smith : Horses
The Stooges : Fun house
Taxi Girl : Seppuku
Them : Them
Tindersticks : Tindersticks I
The Velvet Underground & Nico : The Velvet Underground & Nico
The Who : My Generation
Robert Wyatt : Rock bottom
Frank Zappa : In New York

Keith Michards a dit…

Moi j'aime bien ces petits épisodes courts, ramassés, nerveux. Finalement, tu y mets autant de choses que dans de grandes tirades imbuvables. Je crois même qu'il faut plus de talent pour concentrer une histoire en quelques mots, que la délayer au risque de se perdre dans des détails finalement sans importance.
Continue comme ça mon petit Koule… sinon, c'est quoi ce délire de téter les seins de l'éternité ?!?

Jimmy Jimi a dit…

Hello Keith,
La brièveté m'évite de n’emmêler les pinceaux et de me perdre en digressions - ce qui n'empêche pas de rebondir d'un chapitre sur l'autre.
Pour répondre à ta question, j'aime bien les images à caractère sensuel!

Everett W. Gilles a dit…

Et sinon... c'est quoi une robe ''trop décolletée'' ??

Yo !
Ouais, virer les gonzesses, comme le suggère Audrey, ça fait longtemps que je t'en parle, mais tu n'écoutes rien ! La jeunesse sans doute.
Les mecs du BID, j'y pense en voyant la photo, propose leur d'être ta section de cuivres. C'est classe une section de cuivres pour un groupe naissant ...

Jimmy Jimi a dit…

Une robe : "à peine trop décolletée", nuance!
Je savais que tu n'aimais pas les chanteuses, mais, là, ça s'aggrave!
Il y a déjà un trompettiste, ça peut peut-être suffire en plus du violoncelle.

Everett W. Gilles a dit…

Oui j'avais bien lu, je reformule : c'est quoi "à peine trop décolletée" ?
(On me la fait pas à moi ...)

Jimmy Jimi a dit…

C'est quand on devient incapable de discerner la couleur des yeux!

Devant Hantoss a dit…

Les délires de Mister Jimmy qui donne le mauvais rôle à nos deux soul men, il a pas honte le Kool? Bon, le terme de Lustucru leur colle bien.
A chaque fois qu'ils reviennent réémerge mon regret à moi, la balance entre la tranche de vie pleine d'émotion et le délire fantasmatique... Et moi, j'aurai bien vu la balance pencher vers le fantastique à la "Maître et Marguerite" un peu comme "Phantom of Paradise" qui s'est permis de reprendre un thème et de lui coller du rock... Mais maintenant on aura peut-être le droit à des - j'ai oublié le terme - pas PREQUEL mais le fait de faire une histoire qui donne le rôle principal à des personnages secondaires par ailleurs... Et si tes deux Lustucru avaient ... non, non, je ne m'en mèle pas.

yggdralivre a dit…

salut,

un épisode palpitant (c'est bien quand sa palpite)... après c'est vrai qu'à force de perfection féminine... plus dure sera le chute !

mais bien plus qu'un avis de passage... on remarquera que le sieur JJ donne des envies d'écrire à d'autres, fait des émules...
mon cher Hantoss... lance-toi :) (parce que ça donne envie)

le terme que tu recherches c'est "spin-off" ?(ou : série dérivée)

Devant Hantoss a dit…

Merci pour le "Spin-Off"
Et pour le coup c'est moins l'envie de m'y mettre que de relancer régulièrement Jimmymi dès qu'il fait apparaître - rarement - ses deux personnages du BID. Toujours cette impression qu'il ouvre un passage, aussitôt refermé sous prétexte que c'était un rêve, une illusion...

Arewenotmen? a dit…

"A peine trop décolletteé"... donc décollettée juste comme il faut quoi !

Devant Hantoss a dit…

Me fait penser à une réplique dans un bouquin de Philip Kerr
De mémoire
"Je regardai son décolleté tandis qu'elle m'expliquait ses raisons, du coup je ne savais pas par son regard si elle me mentait. J'imagine que ça sert à ça un décolleté..."

Jimmy Jimi a dit…

Hello Devant,
Ce n'est pas la première fois que tu évoques ce sujet. Je te demande juste un peu de patience, tout est prévu, mais je ne peux en dire davantage pour ne pas déflorer le suspens...

Hi Yggdralivre,
Je donne davantage dans le rêve que dans la science-fiction, mais les deux pourraient prochainement se rejoindre...

Hola Arewenotmen?,
Parfois, une toute petite pointe sous un joli pull peut faire beaucoup d'effet aussi!

Hello Devant,
Il va falloir que je me lance dans un texte exclusif sur les décolletés, cette phrase a beacoup de succès!

Arewenotmen? a dit…

Je suis bien d'accord Jimmy....