mardi 16 février 2016

THE BROTHERS AND SISTERS ~ Dylan's Gospel [1969]


Les très grandes chansons ne craignent rien. A condition de ne pas les confier à des gougnafiers, on peut les jazzifier, les reggaetiser ou les gospeliser sans qu'elles en souffrent. Deux tambourins et un clavier discrets servent, ici, d'accompagnement; pour le reste, les chœurs peuvent s'en donner à cœur joie. Les fans des Stones et de ses trop rares albums seront heureux de retrouver Merry Clayton au milieu d'un aréopage de gosiers en or et d'âmes totalement habitées. J'en connais quelques-uns qui n'échangeraient pas cette splendeur contre toute la période dite "catho" du Zim. 
Jimmy JIMI (Merci d'avance pour vos commentaires !) 


01 - The Times They Are A-Changing
02 - I Shall Be Released
03 - Lay Lady Lay
04 - Mr. Tambourine Man
05 - All Along The Watchtower
06 - The Mighty Quinn
07 - Chimes Of Freedom
08 - I'll Be Your Baby Tonight
09 - My Back Pages
10 - Just Like A Woman
MP3 (320 kbps) + artwork



11 commentaires:

Anonyme a dit…

Pour commencer, je dois reconnaître que j'adore ce genre de crossover : Pink Floyd a capella, Bruckner à la scie musicale ou Julio Iglesias en punk hardcore, je ne résiste généralement pas.

Mais là, en plus, les chansons de Dylan se prêtent parfaitement au style gospel. Comme si elle avaient été faites pour ça. Confondant !

Zocalo

Keith Michards a dit…

C'est vrai que les chansons du Zim passent (généralement !) bien le filtre de la réinterprétation. Encore faut-il que les repreneurs aient un poil de talent et d'imagination.
Je charge ce "House of Bob" !!!

Keith Michards a dit…

J'ai testé pour vous ! C'est du bio, garanti sans OGM, pas une once de gras. Tout est calibré pour délivrer un maximum de frissons. Attention quand même, parce qu'après avoir écouté ce disque, vous allez avoir envie d'embrasser la première personne qui se présente ! (moi, c'était le facteur, il était pas rasé !!!!!)

Everett W. Gilles a dit…

Yo !
Les voix magnifiques, l'enthousiasme et la joie c'est certain mais je trouve que Dylan a complètement disparu ici et ça me fait un peu drôle ...

Jimmy Jimi a dit…

Hello Zocalo,
Il faut tout de même faire gaffe, il y a du kitsch qui fait vite mal au crane.

Hi Keith,
Maintenant, je te recommande de te jeter sur le Mickey Finn (avec ton pote Jimmy Page), tu pourrais adorer!

Hola Everett,
Pourtant, il est au tambourin comme un certain Jimmy Koule!

yggdralivre a dit…

c'est vrai qu'il est intéressant ce disque, déjà parce que le contenu est joli... c'est du gospel dense, pas avec les fioritures chiantes et pompeuses, non du joli gospel, intime et soyeux, ça déjà ça fait plaisir, une bonne prise de son, des voix à tomber, du qui tape direct au coeur (ou à l'âme, c'est vous qui voyez).
ensuite, il est vrai que l'aspect "chantons ensemble la messe Dylanienne" ça peut sembler étrange, du moins ça fait un peu "poussons à l'extrême" les influences du Zim... j'admets avoir eu un peu peur à la lecture du projet, mais là encore c'est de bon aloi parce que c'est fait avec la volonté de bien faire sans oublier d'y mettre l'énergie qu'il faut.

une jolie découverte... qui passe très bien en une matinale hivernale, avec un thé chaud... sérieux... j'attends la neige pour que ça soit parfait.

nestor b a dit…

Merci pour ce sacré disque, ou l'inverse. Je l'ai écouté hier avant mes prières du soir, et ma foi, ce fut un moment divin. Saint Bob a eu un effet bœuf sur ma nuit, et ce matin encore, j'ai eu l'air d'un âne en pensant que j'étais resté trop longtemps sans connaître cette messe pieuse. Amen

Audrey Songeval a dit…

Changement de boulot pour moi, j'ai un peu de mal à retrouver mes repères à trouver le temps de passer ici comme d'habitude.
Tiens, tu proposes là un disque parfait pour l'écouter ce soir avec mon mari. Et le répertoire choisi du Zim tape très juste au niveau du choix des chansons.
Je te dirais ça demain...

yggdralivre a dit…

@Audrey, courage pour le changement de taf du coup.

Jeepeedee a dit…

Ben moi j'échangerais pour rien au monde la-dite période catho pour ce machin.Evidemment, il faut gratter un peu, mais je tiens par exemple "Shot Of Love" pour un des plus grands albums de Dylan. Ecoutez-moi juste "Lenny Bruce", juste ça. Ou mieux, dégottez le pirate du concert à Toronto en 1980. Vous aurez du gospel en 1ère partie, et un Dylan en pleine folie, comme jamais depuis 1966.

Sans rancunes, Jimmy !

Jimmy Jimi a dit…

"Ce machin..." Je préfère ne rien répondre.