vendredi 2 septembre 2016

KHMER ROUGE SURVIVORS ~ They Will Kill You If You Cry [C. 2016]


Cambodge, 17 avril 1975. Les Khmers Rouges entrent dans Phnom Penh. Ils vident la capitale de sa population dans un exode qui fera des milliers de morts. Les opposants politiques sont torturés et assassinés, les moines bouddhistes expulsés de leur monastère, les intellectuels et les citadins envoyés dans les camps de travaux forcés. Le régime de Pol Pot s'acharne à détruire toute forme de culture et de vie familiale au profit d'une vie communautaire idéalisée où toute forme d'individualisme est sévèrement condamnée. Des famines apparaissent, la population meurt de faim. On ne connaîtra jamais l'ampleur du génocide, les chiffres varient de 1 à 2 millions de victimes, soit un quart de la population cambodgienne de l'époque.
Cambodge, début 2016. Ian Brennan, le découvreur de Tinariwen, sillonne le pays avec un couple de micros et un enregistreur numérique. Il recueille les témoignages sonores des musiciens rescapés des camps de travail Khmers Rouges. Han Nai est l'un des deux derniers joueurs de Kann au monde, un instrument taillé dans le bambou. Thuch Savanj, chanteur et guitariste; la chanteuse Chea Sean; Arn Chorn Pond, qui doit la vie à la musique qu'il jouait aux combattants Khmers avant d'être forcé à combattre lui-même; le guitariste aveugle Kong Nai, surnommé le "Ray Charles cambodgien"; le guitariste Soun San; les chanteurs Keut Ran, Rab Ban, Thorn Seyma et Mon Hai; Prom Chantol et sa fille Ouch Savy; le flûtiste Arn Chorn Pond sont les autres témoins de l'âme d'un peuple qu'on a voulu éradiquer à tout jamais. "Ils te tueront si tu pleures."
ZOCALO (Merci d'avance pour vos commentaires !)
P.S. : à l'exception du disco, peut-être (sic !), il ne faut pas craindre la musique, allez-y donc sans peur. Si ça ne rigole pas beaucoup, ça peut quand même vous faire grand bien.
Jimmy JIMI 



01 - Rab Ban, Mon Hai - Phnom Domrey Trom
02 - Soun San - Pjanch Meah
03 - Keut Ran - Aasojet Anet Mai
04 - Rab Ban - Orano
05 - Thuch Savanj - Jivit Rongkroh Proh Songkream
06 - Kong Nai - Kontriev Doeung Kon Mai
07 - Mon Hai - Prolop Phkaypreat
08 - Kong Nai - Kamara Rongkaam
09 - Prom Chantol, Ouch Savy - Ao Sat Sarika
10 - Kong Nai - Boonchnam Kamtkosal
11 - Keut Ran - Pineak Doeulang Knong Soun
12 - Soun San - Phleuv Dail Treuv Deu
13 - Thorn Seyma, Arn Chorn Pond - Bong Euy Sdaap Pkor
14 - Soun San - Preh Kon Euypok
MP3 (320 kbps) + front cover


8 commentaires:

yggdralivre a dit…

merci beaucoup !
c'est une musique que je ne connais pas du tout, mais ça donne envie d'en savoir plus.

et je conseille un bon livre à lire (pendant que l'on découvre la compilation) "le portail" de Bizot.

Till a dit…

Bravo !

Arewenotmen? a dit…

Je l'avais repéré celui-la, sans le télécharger. Grand amateur des musiques d'Asie du Sud-Est, je vais y prêter l'oreille...

Anonyme a dit…

Je vais me laisser tenter aussi, pour ma part je ne connais que le "garage rock sixties" compilé à de nombreuses reprises ces dernières année. À ce propos, la compilation sur la cumbia était plutôt réussie ;)

Zocalo a dit…

Je veux bien de ton aide, Till, pour apprendre à mieux connaître ces musiques. Je dois reconnaître que je suis plus à l'aise avec les musiques d'Amérique latine, et pour cause. Merci de ton commentaire, Anonyme, et merci pour la référence du bouquin, Yggdralivre. Je le mets sur ma liste de livres à lire dans l'année.

Till a dit…

@Zocalo ; ah je pense qu'il y a confusion, c'est Arewenotmen?, le spécialiste des musiques d'Asie du sud-est, qui pourra t'aider.

Moi je ne suis spécialiste de rien, je saluais juste on initiative.

Fr. a dit…

Très bon document, merci beaucoup.

Zocalo a dit…

Un p'tit supplément pour vous permettre de mettre un visage sur ces voix, et pour voir le Chapey Dawng Veng, cette drôle de guitare à deux cordes que joue Kong Nai.

https://www.youtube.com/watch?v=Xqsgx855Uhc