mardi 20 septembre 2016

THE BEATLES ~ Live At The Hollywood Bowl [1964-65] [1977/2016]


Pognon oblige, le business tarde rarement à dégainer. Pourtant, le premier live officiel des Beatles ne paraîtra qu'en 1977 pour contrer un projet germanique (et sera réédité (après un léger nettoyage et l'ajout d'une poignée de titres bonus), il y a quelques jours seulement). Capitol (le label ricain des "Fab Four"), souhaitant capitaliser sur le succès grandissant des garçons, tenta le coup par deux fois en enregistrant les concerts de 64 puis de 65 à l'Hollywood Bowl, mais les Beatles, toujours soucieux de qualité, n'étaient pas franchement convaincus. De fait, il faut se souvenir qu'à l'époque les retours de scène étaient quasi inexistants, et que nos amis ne s'entendaient ni jouer ni chanter à cause de quelques milliers de nubiles qui hurlaient hystériquement jusqu'à s'expédier dans les vapes (certains comparèrent l'effet à un décollage de Boeing) ! La chronologie n'est toujours pas respectée, mais on prend toujours autant de plaisir à écouter ces très jeunes rockers tenter de combattre courageusement les éléments.
Jimmy JIMI (Merci d'avance pour vos commentaires !)     

    
01 - Twist & Shout
02 - She's A Woman
03 - Dizzy Miss Lizzy
04 - Ticket To Ride
05 - Can't Buy Me Love
06 - Things We Said Today
07 - Roll Over Beethoven
08 - Boys
09 - Hard Day's Night
10 - Help!
11 - All My Loving
12 - She Loves You
13 - Long Tall Sally
14 - You Can't Do That
15 - I Want To Hold Your Hand
16 - Everybody's Trying To Be My Baby
17 - Baby's In Black


7 commentaires:

Zocalo a dit…

Une bonne piqûre de rappel n'est jamais de trop pour réaffirmer combien fondateurs ont été les Beatles. C'est bien simple, avant eux, les British en étaient réduits à taper des mains sur "Pomp and circumstance". Quant à nous, c'est une anecdote bien connue, on leur préférait Trini Lopez et Sylvie Vartan. J'exagère ? Vraiment ?

Keith Michards a dit…

Les Beatles, c'est comme un apéro : ça ne se refuse jamais !!!!! J'exagère ? Vraiment ?
:-)

Jimmy Jimi a dit…

Hello Zocalo,
C'est vrai que Trini Lopez et Sylvie Vartan assurèrent la première partie. On notera également que le retour de la presse française ne fut pas très favorable. Par contre, en Angleterre, avant les Beatles, il y avait tout de même les Shadows, Marty Wilde (le père de Kim!), Adam Faith et autre Tommy Steele...

Hi Keith,
Entièrement de ton avis, hips!

yggdralivre a dit…

j'admire leur énergie (et leur résistance devant un tel public) mais je ne parviens pas vraiment à les écouter en concert... je trouve que la magie se perd (mais c'est aussi lié au fait que j'ai découvert ces concerts très, et sans doute trop, tard, du coup ça ne correspond pas à l'image musicale que j'ai du groupe

Jimmy Jimi a dit…

Hola Yggdralivre,
Je peux comprendre, mais, moi, j'adore les jeunes filles qui hurlent à s'en fendre l'âme!

yggdralivre a dit…

ha oui... euh... là... comment dire... plusieurs options s'offrent à toi ^^

Arewenotmen? a dit…

Un petit groupe bien sympathique ma foi...