lundi 26 septembre 2016

VARIOUS ARTISTS ~ Le Rock D'Ailleurs : Colombia [HMC. 2016] Par Zocalo


La Colombie, vous connaissez déjà. C'est le pays de la cumbia, de la rencontre forcée des nombreuses populations autochtones avec les africains arrachés à leur continent pour servir d'esclaves dans les mines d'Antioquia et du Choco. C'est aussi l'un des pays les plus variés du monde quant à ses paysages, ses climats, sa flore et sa faune, où la forêt tropicale côtoie les sommets andins aux neiges éternelles et le désert de la Guajira. Dans ce pays aussi riche culturellement, le rock arrive assez tard, en 1957, en provenance, bien sûr, des États-Unis. Les premiers groupes de rock colombiens ne laissent pas de trace discographique avant 1964. Mais la violence endémique liée à l'instabilité politique exacerbée par les narcotrafiquants désireux de contrôler leurs territoires, les dictatures et autres juntes militaires ne favorisent pas le développement de cette musique. Les années 60 et 70 représentent même une véritable traversée du désert pour le rock colombien et les musiciens s'exilent aux États-Unis, en Angleterre ou en Espagne. C'est malgré tout dans ces années-là qu'apparaît un groupe de rock progressif important dans l'histoire du rock colombien. Génesis (avec un accent tonique) régulièrement désigné comme "Génesis de Colombia", non pas tant pour le différencier du groupe de Peter Gabriel que de son homologue argentin Sui Génesis, disparaît en 1992 à la mort de son leader Humberto Monroy. Tout change au début des années 80. Sous l'influence des groupes argentins et chiliens qui viennent conquérir un nouveau public, la Colombie se lance à corps perdu dans le mouvement punk. Encore aujourd'hui, le paysage du rock colombien pourrait se résumer à une foultitude de groupes punk et ska. Étrangement, et contrairement à ce qu'on a vu au Mexique, quasiment aucun groupe ne cherchera à fusionner rock et cumbia. En effet, les musiciens désireux d'intégrer la cumbia dans une expression musicale plus moderne se sont tous tournés vers l'electrocumbia, autrement plus populaire et rémunératrice, notamment auprès du jeune public citadin de Cali, Medellín et Bogotá. Et puis, tout comme le Mexique a son Santana, le Colombie possède une immense vedette internationale en la personne de Shakira. Comme le grand Carlos, elle est d'avantage perçue comme un produit purement états-unien et son influence est faible sur le rock local. Malgré tout, après avoir épluché toute sa discographie, j'ai déniché un morceau qui évoque plus ou moins le rock des années 60.
ZOCALO (Merci d'avance pour vos commentaires !)


01 - La Pestilencia - Anuncia tu Muerte
02 - Chite - Por Confiar en el Punk
03 - Pr1mal - Hay Un Daño En El Baño
04 - Cabuya -Amanecia
05 - Velo de Oza - Calambre Llanero
06 - La Derecha - Emociones
07 - Pala - Amnesialand
08 - Aterciopelados - Al Parque
09 - Los Yetis - Ametrallando
10 - Elia y Elizabeth - Pesadilla
11 - Génesis (de Colombia) - El Hombre de las Sandalias
12 - Soraya - Razón Para Creer
13 - Lilith (de Colombia) - Retrato Perfecto
14 - Le Muá - Revólver
15 - Bomba Estereo - Amanecer
16 - 1280 Almas - Tu Sonrisa
17 - Kraken - Cuerpo De Arena
18 - Etiopia - En la Noche
19 - Szarruk - Ella
20 - Ekhymosis - Limpios de Fe
21 - Bloque de Búsqueda - La Pluma
22 - Doctor Krápula - Luchando Voy
23 - Shakira - Te Espero Sentada
MP3 (various bitrate) + front cover


9 commentaires:

Keith Michards a dit…

J'ai hâte de découvrir ce que La Pestilencia, Ekhymosis et Doctor Krápula ont à proposer !!!!!
Je m'attends bien sûr à quelques surprises !
Thanxxx mister Zoc

Everett W. Gilles a dit…

Yo
Ca t'étonne toi qu'après avoir subi Genesis ils se soient lancés à fond dans le punk les rockers colombiens ?
Y en a d'autres qui ont fait pareil ! Pour peu qu'en cherchant bien tu tombes sur un groupe qui s'appelle Si ...
Bon, suis pas encore arrivé au bout mais super ta compile (enfin à part Machin-là), et puis fouiller la disco de Shakira moi je dis respect. J'en connais qui mettraient jamais le nez dans celle de JJ Goldman mais bon, c'est une autre histoire.
Et ... ¡Rocanrol! (comme ils disent)
Gracias chico

Zocalo a dit…

Hello Everett. Je reconnais que l'écoute de l'intégrale de Shakira a été un grand moment de solitude... Bon, les premières secondes de chaque morceau, faut pas pousser, tout de même.

Tu n'aimes pas Genesis ? Celui de Peter Gabriel ? Moi j'adore.

Jimmy Jimi a dit…

Hola Zocalo,
Merci pour le partage et la richesse de tes billets.
Maintenant, tu prends quand même un grand risque en demandant à Everett s'il aime Genesis! Autant me demander ce que je pense de Goldman!

Keith Michards a dit…

Super compile !
Y'en a pour tous les goûts… même Shakira sonne un chouia rock !!!!
Attention, il y a quand même quelques bad boys qui se tripotent le manche comme au bon vieux temps du punk !
Gran trabajo, señor Zocalo !

Everett W. Gilles a dit…

Arfffff, Genesis pour moi c'était le noir complet et soudain (aux alentours de 1976-77) quelqu'un a allumé la lumière.
Et le nombre croissant de gens qui aujourd'hui pratiquent à ce sujet ce que je qualifierai de révisionnisme ne changera rien à l'affaire !!
¡ Si señor !

Zocalo a dit…

C'est drôle, je me sens moins enclin à défendre JJ Goldman. Quelqu'un veut s'en charger ? Keith ?

Jimmy Jimi a dit…

Il a déjà essayé suite à un brûlot dans lequel je m'en prenais également à Michel Berger et Daniel Balavoine!
Ce qu'il y a de pire chez Goldman, c'est qu'il ne se contente pas de chanter, il refourgue quasiment les mêmes chansonnettes à d'autres pour multiplier ses gains!

yggdralivre a dit…

franchement chapeau en l'air (nous sommes en colombie !) pour cette compilation !!!
je n'ai pas encore tout écouté (oui shame on me... mais là ça s'empile sévère - plus que les livres c'est dire ! - en terme de musique à écouter) mais c'est très prometteur.
et puis Shakira... respect (sommes-nous seulement assez méritant).