lundi 26 octobre 2015

MAC DEMARCO ~ 2 [2012]


Voilà un album magique. Vous ne me croyez pas ? Ecoutez-le et vous verrez. Ou plutôt, vous entendrez. Pour ma part, il y a au moins vingt ans qu’une nouveauté ne m’avait pas fait cet effet-là. Voilà un disque extraordinaire. Vous ne l’avez jamais écouté et, pourtant, vous connaissez déjà certaines de ses chansons. Non pas parce que vous les aurez entendues dans des pubs, ni parce qu’elles ressemblent de trop près à celles d’un illustre ainé. Non, vous les connaissez parce qu’elles existent déjà dans l’air, dans votre cerveau ou je ne sais où. Au fait, ce n’est plus à moi de savoir d’où elles peuvent bien venir mais à vous après tout… Voilà un disque fabuleux. C’est le genre de disque où, en pleine journée stressante, avec un planning chargée d’enfer à ne pas savoir comment vous allez pouvoir tout faire, tout devient simple. La réponse à votre problème est soudain limpide. Il n’y a qu’à regarder cette pochette avec ce type qui vous sourit. Pourquoi se presser quand on peut prendre son temps et le faire demain, ou un autre jour ? Et tant pis pour le chef où je ne sais qui. Après tout, ce n’est pas de votre faute si votre chef ou les autres n’ont pas écouté DeMarco. Voilà un disque jubilatoire. Vous croyez que la musique est un truc compliqué ? Alors écoutez DeMarco. Cette musique vous dit des choses aussi incroyables que la Terre est toute ronde alors qu’on la voit toute plate. Cette musique nous ouvre les yeux. Il suffit de prendre une guitare bricolée et de jouer ce qui nous passe par la tête. Sauf que seules ces chansons peuvent sortir de celle de DeMarco. Un type qui est capable au milieu d’une mélodie à la simplicité lumineuse de vous sortir soudain des trucs incroyable avec sa guitare. Donc, en résumé, voici un disque magique, extraordinaire, fabuleux, jubilatoire et incroyable. Mais les faits sont là et il n’y a que ceux qui ne l’ont pas écouté qui osent encore dire le contraire.
Audrey SONGEVAL (Merci d'avance pour vos commentaires !)


01 - Cooking Up Something Good
02 - Dreaming
03 - Freaking Out The Neighborhood
04 - Annie
05 - Ode To Viceroy
06 - Robson Girl
07 - The Stars Keep Calling My Name
08 - My Kind Of Woman
09 - Boe Zaah
10 - Sherril
11 - Still Together
MP3 (320 kbps) + front cover


18 commentaires:

Jimmy Jimi a dit…

Hello Audrey,
Après une seule écoute (c'est important de le préciser):
Je n'ai évidemment rien contre les disques enregistrés avec trois idées, quatre bouts de ficelles et cinq cordes. Oui, mais... Après trois titres, je me suis dis: "voilà un disque fort sympathique" mais, en poussant plus loin, j'ai commencé à me demander quand le bonhomme allait varier ses accords (beaucoup de majeurs) et ses climats. Tu as sans doute un goût différent du mien en ce qui concerne la répétition. Et puis, il me manque ce petit quelque chose qui va m'entraîner vers une émotion particulière (sans même parler de bouleversements). Ce disque est frais, fun, léger, mais sans doute trop pour moi: il y aurait une ou deux chansons un peu "pluvieuses" pour contraster que ça n'aurait pas fait de mal. Peut-être que j'y trouverais davantage à la prochaine écoute. Par contre, comme tu l'as écris, c'est vrai qu'il est doué pour faire surgir une petite dérive au moment où l'on ne s'y attend pas forcément.

Arewenotmen? a dit…

Un cousin de Jojo ?

Till a dit…

Hello Audrey

Je n'ai pas réussi à m'enthousiasmer autant que toi sur ce disque. J'ai dû l'écouter aux environs de l'année dernière, j'ai trouvé ça sympathique sans plus, rien qui ne m'ait transporté.

Donc pas de magie pour moi et il ne résous même pas mes problèmes de planning. Dommage.

Everett W. Gilles a dit…

Yo !
J'avais eu l'œil et l'oreille attirés par son disque de l'an dernier, m'avait pas collé au plafond...
Celui-ci me plaît plus, le mec a un son à lui et c'est déjà ça (j'aime bien les mecs reconnaissables)
Par contre dans la catégorie singer-songwriter US (ou canadien...) malin et inventif y'a du monde, va falloir te battre kid !
Thanx Miss A

Audrey Songeval a dit…

@ JJ: Je ne suis pas spécialement musicienne. Si j'entends effectivement quasiment la même pédale d'effet sur ce très court album (important ça, on peut pas demander de faire le tour du monde en à peine de 30mn), j'entends au contraire plein d'idées dans chacune de ses chansons (et surtout plein de trouvailles mélodiques). Et le fait de me servir quelques accords sur une chanson ne me chiffonne plus depuis qu’un ami m’a expliqué que Sunny Afternoon se joue sur la grosse corde (la fin d’un mythe pour moi là où je m’imaginais des trucs fabuleux et compliqués)… Alors les accords majeurs, mineurs, tant qu’on n’est pas chez les ramones 10 ans après leur début… Et je te trouve très sévère, car il y a quand même plusieurs humeurs dans ce disque. Tout n’est pas que légèreté. Et si je veux de l’humeur chagrine, pour ma part, j’ai des disques entiers qui le font, alors que cette touche légère et nonchalante, pas tant que ça.
Pour moi, j'entends plein de possibilités d'arrangements pour ces chansons. On peut dire qu'il y a comme un côté maquette, mais, comme ça, dans 20 ans, il pourra refaire ce disque avec orchestre philharmonique...

@Arewenotmen ? : Indéniablement jojo (ou JJ CALE) avec les dérapages de Pavement dedans.

@Evertt : Oui, tu as raison, ça va être dur. Mais faut savoir (parfois) faire des paris sur des jeunes poulains pour avoir de futurs cracks plus tard. Parfois, je me demande si on en réclame pas plus aux débutants qu’à la grande époque. Le gars n’a pas sorti 3 disques qu’il doit déjà penser à révolutionner sa musique. Ou alors , après, ça donne du Beck (que je sais que tu apprécies beaucoup, et si on parle de lui, je trouve dans ce disque un côté spontanée à la One Foot in the Grave mais avec zéro gramme de blues dedans (qui reste pour moi ce que je préfère de Beck)).

Il y a 3 ou 4 chansons dans ce disque que je trouve merveilleuses et, pour ma part, je n'attends pas plus d'un disque de nos jours. Alors quand il s'agit d'un artiste récent, je trouve qu'il mérite un vrai coup de pouce.

Chris a dit…

Je viens à la rescousse d'Audrey, :)
Tout ce qu'elle dit est rigoureusement vrai!!! Je suis ultra fan, surtout de cet album, j'avais déjà parlé du bonhomme aussi... artiste prometteur...

El Norton a dit…

J'adore également Mac DeMarco, et j'ai une petite préférence pour son deuxième opus, le Salad Days, mais celui-ci est évidemment de haute volée, également.
On peut effectivement n'y voir que gaieté, nonchalance, et accords majeurs au premier abord. D'où l'intérêt de creuser. Le type est plus subtil qu'il ne veut bien le laisser penser.

yggdralivre a dit…

perso, ben je comprends la joie, l'engouement d'Audrey...
parce que je n'aimerais pas ce genre d'album, ça ne m'intéresserait pas mais là, bien conseillé, dans le bon état d'esprit... je lui trouve la fraîcheur d'un partage, d'une envie.
en fait c'est un album "du possible", sans pour autant être un album "nawak".
la différence que je fais c'est qu'un album possible c'est un album dans un garage, en tournée, avec autant d'ambition, d'envie et de talent que possible c'est Ani Di Franco (on a déjà causé d'elle ici ? parce que si c'est pas le cas:il faut ! et non je ne le ferais pas), c'est la puissance du moment, l'instant qui se grave pour un bout d'éternité, c'est parler grec ancien, c'est le blues aussi un peu...
le nawak c'est croire que l'on a du talent parce que des gens vous "like"... tout l'inverse, le processus dans les valeurs en somme.
de fait, Audrey j'ai reçu le disque et l'émotion qui va avec...
on me dira que c'est le principal ou que je ne parle pas musique...
mais franchement, j'ai bien aimé cet album... parce qu'il m'a accompagné en rentrant du boulot et qu'ils ne sont pas nombreux à me surprendre dans cette posture là.

Audrey Songeval a dit…

@Chris et Norton: contente de ne pas me sentir toute seule.

@Yggdralivre: Je crois que cet album fonctionne mieux dans certains moments que d'autres. Et je crois que le retour après le boulot en est un. Mais juste avant, je crois que c'est encore meilleur! :)

Moi, en tout cas, je le range dans mes artistes en devenir à suivre (et il n'y a pas assez de monde actuellement pour lui tenir compagnie).

Devant Hantoss a dit…

Tu m'as remonté un chouette souvenir, son album suivant "Salad days" m'a fait passé un bel été 2014. Magic s'était penché sur sa petite maison de disque "Captured Track" et Chris sur son blog avait surenchéri plein d'enthousiasme. Alors j'ai pris les autres, mais je revenais sur "Salad Days"
Et voilà que tu arrives et je t'ai bien lu, ensuite comme je fais la bouffe pour des amis demain, je me suis mis "ton" album en boucle et mon plat sera réussi, sautillant, léger. j'ai retrouvé ce côté glandouille de talent, son de guitare que l'on imaginerait chez un petit blanc tentant de conquérir le public d'un bar à Bamako. Pourquoi pas, c'est le son de sa guitare qui me donne cette image plutôt cool. un ersatz d'été? je prends.
Et les ambiances pop, folk mélancolique sans drame Et puis, il y a soudain "my kind of woman".... Chouette moment, merci

Devant Hantoss a dit…

Je reviens... je m'attarde, je craque sur son "Togeeeeeeeeether" Accompagnement minimaliste mais wouaaafff

Audrey Songeval a dit…

Moi aussi, c'est en cuisinant que je l'ai écouté la première fois. Pour un bœuf bourguignon...

Anonyme a dit…

Bonjour Audrey,

Je suis en train d'écouter cet album, et en meme temps de lire le wiki de Mac Demarco. Il semble que ce musicien touche à tout soit un drole d'oiseau. Pas le genre à cotiser en attendant la retraite, et c'est tant mieux. Je vois qu'il a fait un album en 2015, le possède-tu ?

Sinon, musicalement, je crois qu'il existe des moments oú il ne faut pas se poser de questions. On ne demande pas à tous les musiciens d'etre des petits génies de l'harmonie, n'est pas Zappa qui veut. Concernant ce disque je suis assez fasciné par un son de guitare assez captivant, franchement border line, pas désacordé, mais décalé, comme ailleurs. Ajouté à la voix nonchalente de Mac, une belle utilisation de la stéréo (image large), tout ceci fait que ce disque mérite sa place dans ce blog de haute qualité. Merci Audrey.

Zocalo

Anonyme a dit…

Ah zut ! J'ai oublié les liens, Wiki en anglais et en espagnol (son wiki en francais est nul):
https://en.wikipedia.org/wiki/Mac_DeMarco
https://es.wikipedia.org/wiki/Mac_DeMarco

Et cet article très intéressant :
http://www.rollingstone.com/music/news/watch-mac-demarco-live-the-indie-rock-dream-20150911

Zocalo

Joe Fracas a dit…

Ok. J'avais bien aimé "Salad Days", je vais donc logiquement écouter celui-là..à suivre!

Joe Fracas a dit…

Après écoute rapide, je te suis Audrey, je comprends ton engouement.

Anonyme a dit…

En ecoutant cet album je ne peux pas m'empecher de penser a kurt vile et son album Smoke ring in my halo

Antonio Brasileiro

Anonyme a dit…

2 Demos (2014)

http://www21.zippyshare.com/v/255716/file.html

http://www.taringa.net/posts/musica/17652399/Mac-DeMarco---Discografia-Salad-Days-2014.html