mardi 7 octobre 2014

ED KUEPPER ~ Electrical Storm [1985] + Serene Machine [1993]



Les Oubliés du Dictionnaire du Rock – Part. 1 

Peut-être que l’Histoire gardera le nom d’Ed Kuepper comme simple guitariste des Saints. Avec la disparition dans la seconde édition du Dictionnaire du Rock de Michka Assayas (pourtant excellent) de son nom et de son groupe post Saints, les Laughing Clowns, puis l’adoubement, cette année, par Springsteen d’un titre du répertoire post Kuepper des Saints (Juste like fire would), on voit mal comment une juste réhabilitation pourra se faire à l’échelle planétaire. Pourtant il y a bien ici une injustice criante. Après quelques maxi et deux albums, les Laughing Clowns se séparent pour permettre à Ed Kuepper d’entamer une longue carrière en solitaire, pendant que Chris Bailey profite (usurpe ?) à lui seul du nom des Saints en continuant de manière plus ou moins réussi la légende. Or, comme je l’avais déjà exprimé sur le CMD, Ed Kueper était bien plus qu’un "simple guitariste", il était l’un des moteurs créatifs du groupe qui déclinera très vite après son départ. Je vous propose d’étayer ma petite théorie  à l’aide de ses deux albums qui vous permettront d'explorer les deux penchants de cet artiste : l’un électrique, l’autre acoustique. Au travers ces disques, vous découvrirez un jeu de guitare très spécifique, à la fois nerveux, ramassé, non dénué de techniques, à mille lieux des virtuoses ou des plans de folkeux habituels et de les comparer avec les travaux de Bailey de l’époque. Pour ma part, j’y retrouve bien présente une bonne partie de l’ADN des Saints qui m’a toujours tant séduite et que je n’ai pas toujours retrouvée dans la deuxième existence des Saints. Aujourd’hui, Ed Kuepper continue d’être actif et officie également dans les Bad Seeds de Nick Cave, qui, lui, sait le rôle et la place exacte de Kuepper dans le rock australe et qui vaut pour moi tout autant adoubement implicite que celui du "Boss". C’est comme si mon ténébreux crooner favori me disait que j’avais raison seule contre tous. J’espère que cette nouvelle contribution aidera chacun à mieux cerner le rôle de cet artiste parmi ce groupe si crucial que fut les Saints. Et si cela ne suffisait pas, je suis prête à poursuivre une autre fois avec les Laughing Clowns…
Audrey SONGEVAL (Merci d'avance pour vos commentaires !)



ELECTRICAL STORM :
01 - Car Headlights
02 - No More Sentimental Jokes
03 - Master Of Two Servants
04 - A Trick Or Two
05 - When The Sweet Turns Sour
06 - Another Story
07 - Electrical Storm
08 - Told Myself
09 - One Small Town
10 - Palace Of Sin
11 - Rainy Night
MP3 (192 kbps) + artwork

SERENE MACHINE :
01 - When She's Down
02 - Sleepy Head (Serene Machine)
03 - Who's Been Talking
04 - It's Happened Before
05 - I Wish You Were Here
06 - Maria Peripatetica
07 - Sounds Like Mysterious Wind
08 - Reason
09 - This Hideous Place
10 - (You) Don't Know What To Steal
11 - You Can't Please Everybody
12 - Married To My Lazy Life
MP3 (320 kbps) + artwork

24 commentaires:

El Norton a dit…

Merci Jimmy, je ne connais pas Ed Kuepper, mais vu les extraits que j'ai écoutés, et s'il fait partie des Bad Seeds, ça sent la bonne surprise.

Au fait, un Grand Jeu des Mangeurs de Disques (ou un Grand Jeu des Adorateurs de Bruits Magiques) serait-il en préparation ?

El Norton a dit…

Bon, comme je fais rien comme tout le monde, j'ai commencé par l'album suivant Serene Machine, à savoir Character Assassination (uniquement parce qu'il était de 1994 et que sur IRM, on bosse sur une rétrospective de cette année-là). Et ba, c'est très très bien. Dans une veine apparemment plus dépouillée que le reste, mais le songwriting du gaillard est élégant et évident.

dado a dit…

Merci Audrey (& Jimi).
Ces 2 pièces partagées vont rejoindre son dernier et délicieux album acoustique de 2014 "The Return of the Mail-Order Bridegroom". Dedans, le morceau "Eternally Yours" (tiens donc ?) est un vrai nectar.
N'ayant que le History of R'n'R, suis partant pour les "clowns souriant"... hé, hé, hé !

Audrey Songeval a dit…

A vous deux, vous avez mis le grappin sur des albums que je ne connais pas...Je suis jalouse!

@dado :Eternally yours était déjà du répertoire des Laughing Clowns (et je crois qu'il l'avait déjà écrite pour les Saints).

Moi j'aime bien sa voix de grand frère qui chante ses chansons parce qu'il n'a pas trouvé quelqu'un pour le faire à sa place...

Everett W. Gilles a dit…

C'est une obsession chez toi, j'aime les obsessions !!
(Obsédé : It takes one to find one disent nos amis britons...)
Là je ne peux pas m'y mettre mais dès que je serai back home je (m'en) charge !
Thanx Miss O, Miss A pardon ...

Jimmy Jimi a dit…

Hello Audrey,
Comme j'aime ceux qui défendent la veuve et l'orphelin avec une telle passion!
Ed ne possède pas la voix tellement "consolatrice" de Chris Bailey, mais la sienne ne manque pas de charme, celle du grand frère que tu évoques plus haut... En tous cas, il y a un titre (j'ignore son nom car écouté au casque sur mon lecteur mp3 en allant au boulot) qui m'a mis à genoux et que je n'hésiterai pas à utiliser pour un prochain parcours Magical Noise...

El Norton a dit…

Audrey, je te conseille vivement le Character Assassination pour son côté finalement assez dénudé et cette synthèse entre l'influence folkamericaine (il reprend Johnny Cash) et certains ingrédients (le didgeridoo, efficace quand il est rare comme ici) issus de la culture australienne.
Je vais essayer de trouver celui qu'il a sorti cette année, et le Serena Machine.

Joe Fracas a dit…

Au fait! la semaine prochaine sera spéciale sur mon blog....et il y a une relation avec Ed Kuepper

Lt. Fontaine a dit…

J'avoue encore une fois mon ignorance...Enfin bon, bien sûr The Saints, mais en solo, inconnu pour moi.
Accompagne-t-il Nick Cave en tournée? Si c'est le cas, alors il devait faire parti des Bad Seeds la dernière fois que je les ai vus en 2013 (pour un excellent concert d'ailleurs) - un ou deux visages ne m'étaient pas familiers.
Quoi qu'il en soit, j'ai hâte de découvrir cet oublié du dictionnaire du rock, en électrique et en acoustique.
Merci à toi Audrey!

Audrey Songeval a dit…

@Fontaine: à dire vrai j'ignore s'il y joue encore en 2013.

@tous: j'aimerai bien savoir si vous partagez mon avis sur son jeu de guitare. Personnellement, je trouve son approche de la rythmique très personnelle (je fais celle qui s'y connait alors que j'y connais rien). Enfin, j'espère que vous m'aurez comprise par "rythmique"...

Audrey Songeval a dit…

@ddado: L'album The Return of the Mail-Order Bridegroom, le dernier en date, est effectivement assez facile à trouver sur le net. Il s'agit de relecture dépouillé et accoustique, toute en pudeur, à l'image du personnage, de tout son répertoire qui va des saints aux Laughing Clowns à ses LP solos.
Une bonne approche de la qualité de son écriture (mais sans les saillis électriques dont il est aussi capable).

Pour info, et pour étayer mon argumentation, il suffisait de jeter un coup d’œil sur qui composait vos chansons préférées des saints:

I'm Stranded
http://en.wikipedia.org/wiki/(I%27m)_Stranded
Eternally Yours:
http://en.wikipedia.org/wiki/Eternally_Yours_(album)
Prehistoric sounds: http://en.wikipedia.org/wiki/Prehistoric_Sounds

Aucune n'est signée Bailey toute seule, alors qu'un tiers l'est de Kuepper seul, le reste l'a été sous les deux noms, on peut supposer que les textes étaient plus l'affaire de Bailey...
C'est d'ailleurs pourquoi fin des 90's Ed Kuepper avait créé les Aints pour dénoncer l'usurpation de Chris Bailey... et sans doute rappeler aussi à la communauté musicale qu'il avait été plus que la moitié de ce groupe.
Personnellement je n'ai rien contre Bailey, mais je trouve bien plus touchante la passion et la foi de Kuepper dans la musique.

fossj a dit…

Après des années de compagnonnage dans toutes ses formations, je ne me suis pourtant jamais complètement fait à sa voix. Des jours ça passe, d'autres fois, ses limites deviennent insupportables et je me prends à rêver à ses chansons avec un chanteur qui les amènerait ailleurs et plus loin…
Suis-je le seul à ressentir ça, docteur ?

Anonyme a dit…

merci pour cette découverte pour moi il a la classe le gars

Devant Hantoss a dit…

Un peu comme Jimmy, j'aime cette prise de position à contre courant. Mon attachement à Bailey est en parti du aux personnages et aux Saints. Voilà pourquoi je vais finalement prendre, avec le problème du temps, je me persuade qu'une écoute même attentionnée va être insuffisante. Déjà que tu m'as bien influencé sur les Big Star dont je me donne comme mission - pour le seigneur - de découvrir la graal caché derrière ce qui semble etc...
Bon, je charge, ça coûte rien, mais pour l'écoute, en file d'attente sachant que elle est très mal gérée. Merci de même, tout.

El Norton a dit…

Pour celles et ceux qui seraient intéressés par Character Assassination (1994) ce n'est pas très loin :
http://www.mediafire.com/download/57bkqlzl1bk5aa7/Character+Assassination-+Ed+Kuepper.zip

Audrey Songeval a dit…

D'après mes sources, il s'agit effectivement de l'un des tous meilleurs que je n'ai pas eu la chance d'écouter.

Audrey Songeval a dit…

Je confirme, il est vraiment excellent. Je me demande s'il n'est pas meilleur que Serene Machine!

nestor b a dit…

Excellent Merci !
Tant de belles choses que j'en étais resté aux Saints.

El Norton a dit…

Je n'ai toujours pas écouté Serene Machine, mais il va falloir que je m'y mette. Ravi que son successeur t'ai plu Audrey en tout cas !

nestor b a dit…

Merci aussi El Norton, excellent album !

Devant Hantoss a dit…

Après plusieurs écoutes, beaucoup même, le Big Star #1 commence à me faire de l'effet/
Le "Serene Machine" a été finalement plus facilement à adopter.
Je pense deviner ce que tu veux nous faire entendre avec son jeu de guitare acoustique et nerveux.
Le seul truc que j'ai du essayer d'oublier est ce drôle d'effet d'écho dans l'enregistrement quand il chante, exemple dans les shhh comme dans "Wish you..". Mais ce fut vite oublié.
Merci

dado a dit…

L'anthologie (3CD) des Laughing Clowns "Cruel, but fair" [1984]:
CD1
http://www71.zippyshare.com/v/4977995/file.html
CD2
http://www24.zippyshare.com/v/2161771/file.html
CD3
http://www23.zippyshare.com/v/81544244/file.html

pogo a dit…

'arrive un peu tard dans la conversation... Effectivement quelques mois après. Je ne sais quel age vous avez mais Ed Kuepper n’a jamais été un inconnu pour moi. Très bonne argument dans l’article concernant Ed Kuepper puisque le bonhomme fut LE guitariste des Saints... Il n'y a aucun doute la-dessus, Chris Bailey est le chanteur du groupe et prendra la guitare sur le tard mais Ed Kuepper aussi quittera rapidement les Saints après leur relocation en Europe tout simplement pour rentrer à la maison. Cad en Australie! Car les squats de l'Angleterre ne lui convenaient peut être tout simplement pas.
Concernant la popularité du Sieur Kuepper, vous oubliez au passage que les disques des Saints sortaient en Europe chez Sire puis Harvest (EMI) et ensuite sur New Rose en France alors que ceux de Ed ne sortaient qu'en Australie principalement et arrivaient au compte goute en import chez nous, spécialement ceux de sa carrière solo. Quant aux Laughing Clowns meme si certain de leurs disques sortir en Europe et meme UK et France pour ceux sur Red Flame, ils furent très mal distribué. Quoi qu’il en soit, merci pour ”Electrical Storm” de 1985 qui est sont premier album solo et que je n’ai jamais vu en bac… Hélas. Cordialement. Fred

Audrey Songeval a dit…

Pour ma part, j'ai connu Kuepper gràce à Couleur 3, la radio suisse romande, sans savoir son histoire avec les Saints. Je pense que son départ était plus lié à de profondes divergences artistiques que logistiques.
Pour ce qui est des disques de cette époque, vous avez certainement raison, mais même encore aujourd'hui la presse française l'ignore complètement, alors que ses disques sont facilement trouvable.
"Electric Storm" a plus une valeur historique. Je trouve qu'il a fait bien mieux ailleurs. "Charactere assination" par exemple, que je ne connaissais pas avant qu'on ne mette lien. Ou Serene Machine en l'occurence.

Contente que l'ami australien attire encore des curieux...