samedi 18 octobre 2014

THE CRAMPS ~ File Under Sacred Music : Early Singles 1978–1981 [C. 2011]


Les Cramps étaient des nouveaux riches ! Oui, chacun sait qu'avec de la passion et de l'abnégation, on peut trouver des trésors en fouillant dans les vides greniers - surtout dans un pays aussi cintré que l'Amérique... Nos bons amis ont gagné la grosse mise en raflant tout un magnifique bordel (disques, guitares, fringues, bouquins, films...) qui ne semblait plus intéresser les foules. Ils ont érigé cet insensé boxon en art de vivre, repoussé les limites du bon goût jusqu'en ses ultimes retranchements pour devenir quelque chose comme le plus jouissif groupe de rock'n'roll de tous les temps. Ce sublime florilège offre tous les singles de leurs premières années de méfaits, soit le meilleur condensé de leur génie. Gare ! Ecoutée à jeun cette improbable chose peut donner envie d'étrangler un fan de Dire Straits à main nue ! Je pense qu'il est inutile de vous en livrer des tonnes sur l'absence de basse (un truc de bourgeois !), les rythmes primitifs, les guitares sauvages ou la voix de loup garou assoiffé de stupre... En guise de conclusion, je préférerai que nous ayons une pensée pour la délicieuse Ivy : je me demande ce qu'elle devient privée de son camarade de jeu(x)...
Jimmy JIMI (Merci d'avance pour vos commentaires !)                


01 - Surfin Bird
02 - The Way I Walk
03 - Human Fly
04 - Domino
05 - Lonesome Town
06 - Mystery Plane
07 - Fever
08 - Garbageman
09 - TV Set
10 - The Mad Daddy
11 - Drug Train
12 - Love Me / I Can't Hardly Stand It
13 - Twist & Shout
14 - Uranium Rock
15 - Goo Goo Muck
16 - She Said
17 - The Crusher
18 - Save It / New Kind Of Kick
19 - Rockin' Bones
20 - Voodoo Idol
MP3 (320 kbps) + artwork
Uranium Cramps with BM25

27 commentaires:

Lt. Fontaine a dit…

Ah les Cramps, j'ai toujours tourné autour, écouté un peu, mais mal, et finalement je ne suis jamais rentré dans le truc, alors que pourtant sur le papier il y a tout ce que j'aime...
Donc cette compilation arrive à point nommé pour repartir sur de bonnes bases. Cette fois, c'est la bonne, je le sens!

Audrey Songeval a dit…

C'est marrant, j'écoutais justement "Off the Bones" il y a 15 jours et je me disais que c'était un truc à proposer ici.
Pour ma part, c'est ce que je préfère des Cramps. Après, sans être une experte, j'ai été moins emballée...

Joe Fracas a dit…

La période la plus intéressante des Cramps sans conteste! Un "must"!

Devant Hantoss a dit…

Découverte et même claque - dans un autre genre - que les Stray Cats. 1980, avec eux on pouvait encore y croire.
J'ai vu - hélas à la télévision - le concert incluant un "surfin Bird" de délire.
Après sa vision je pleure les concerts de Cramps que je n'ai pas vu, au point qu'on aurait presque envie de n'en avoir jamais vu! Un Cramps ou rien.

Tourscher Jonathan a dit…

Grand groupe que les Cramps, même si cette compilation fiévreuse n'apporte finalement pas grand chose aux fans qui ont déjà tout, elle offre une bonne porte d'entrée aux jeunots désireux d'avoir leurs parts de mauvais goût. Et c'est bien normal!

Everett W. Gilles a dit…

Heya !
J'avais promis à Baster que la Rouquine viendrait lui latter la gueule, je ne pensais pas qu'elle arriverait de sitôt !
Tu vas rire JJ, j'ai perdu un pari avec moi-même :j'étais persuadé que Dev allait défendre Dire Straits (c'est pas trop tard remarque...)
Sinon pour moi les Cramps c'est un vrai conte de fées (de sorcières, de vampires), la découverte de Gravest Hits (version US!) les articles de Garnier et le concert à Bègles (vrai coupe-gorge à l'époque) avec Bryan Gregory! La totale.
Un grand merci.

dado a dit…

Stay Sick !
Les Cramps ont été et seront toujours ma révolution rock. Tout comme EWG, quelle claque au cloaque de l'Aquarius à Bégles. Vu et revu ensuite, à Toulouse, Bordeaux, Paris, chez nos voisins ibériques, jusqu'au début des années 2000,etc... Sur scène, des vrais démons avec Lux comme Grand Gourou et Ivy la prêtresse de feu (oui, que devient-elle depuis ???).

Chris Damned a dit…

Un post sur les cramps est toujours bon à prendre.
Rien d'inédit là-dedans mais bon. Comme pour leur cousins Fleshtones, on a envie de ne rien louper, car même le "moyen" devient indispensable par la suite et on s'en voudrait d'avoir loupé quelque chose... Sacré collection à écouter en 45 tours ! si vous les voulez sans artifice : http://shitshishit.blogspot.fr/2012/05/cramps-at-napa-hospital-live.html
Les malades sont ceux qui ne jouent pas !! Merci pour eux et pour nous.

Everett W. Gilles a dit…

@Dado : l'Aquarius, j'avais oublié le nom !
Small world ...

Devant Hantoss a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Devant Hantoss a dit…

Ha ha ha, mais comment il me relance le EWG... Mais je suis cuirassé, déjà à l'époque je devais slalomer entre mes amis, ils avaient pratiquement tous la posture d'origine PUNK ROCK avec ses variantes et d'autres davantage Biker avec leur J Geils Band et leur Funk.
Je pouvais jurer par les Cramps mais je défendais aussi Springsteen, Dire Straits (des débuts), Fleetwood Mac, Genesis.
Pour glisser entre eux je m'étais déguisé en Costello, ça aidait.
JJ n'étranglerait pas un Costello avec un disque de Dire Straits sous les aisselles?

funkyrocky a dit…

Vous me faites rire avec vos groupes le plus rock tatatin ou vos comparaisons avec d'autres tintinta. On dirait Pascal Sevran.
Les Cramps ne sont et seront toujours que des amateurs professionnels et c'est ce qui entretien l'illusion... et leur charme.
Je prends mais ne le dites à personne

Jimmy Jimi a dit…

Merci à tous pour vos messages, les Cramps font toujours recette et ça n'a rien d'étonnant...

Funkyrocky,
Ce que tu n'as pas compris, c'est que tous les jours on peut changer de "plus rock tatatin"!!!

Keith Michards a dit…

Finalement, je ne connais pas si bien que ça les Cramps !
Séance de rattrapage.

Arewenotmen? a dit…

Quoi ?!? keith ne connaît pas vraiment les Cramps ?!? Ah, pourquoi Poison Ivy n'est-elle pas venue se consoler dans mes bras ? Ce disque, je l'ai déjà, mais je le téléchargerais bien juste pour le plaisir ! Un des plus grands groupes de rock du monde à sa meilleure époque (et je pèse mes mots) et que j'ai eu la chance de voir une fois au Petit Rex en 83 je crois !

Devant Hantoss a dit…

Message à ceux qui les ont en vue en chair et en os... Je crève de jalousie!!

Till a dit…

I've got Cramps fever !


le plus jouissif groupe de rock'n'roll de tous les temps. C'est exactement ça. Le jour un ami m'a mis Gravest Hits entre les oreilles, le monde n'a plus jamais été le même.

J'ai déjà tout ça mais c'est toujours bon de voir les Cramps sur un blog. Merci Jimmy.

@EWG : hey, la rouquine elle vient quand elle veut compadre. On aura plein de trucs à se raconter.

Anonyme a dit…

...Et puis Chilton à la production!
Pour les avoir vu deux fois dans les 80's après "A date with Elvis", les Cramps sur scène c'était Fantastique!!
Et puis ce "boots" récupéré sur ce blog "Surfadelic" et ce concert à NY à la fin des 70's
http://mreliminator.blogspot.fr/2013/04/the-cramps-live-at-club-57-1979-demos.html

PLAY IT LOUD!!!!
Merci encore pour cette compile, elle tourne déjà!
Pat

Everett W. Gilles a dit…

@Dev : ah ben voilà, j'ai gagné mon pari !
@Funkyrocky : on te fait rire ? Merde, moi qui pensais qu'on était sérieux.
@Till : parler ? C'est pas sa spécialité. Tu vas en chier Baster.

pascal arcade a dit…

... groupe fétiche ... ça se passe dans une jungle psychédélique, je suit un son ... ivy venus fauve à guitare d'un côté et lux maitre de cérémonie de l'autre ... au centre une porte verte ... c'était il y a longtemps, j'étais perdu ... et puis j'entends ... take a trip to the other side ... but beware ... that god damn rock'n'roll ... thanx a lot lux ...

Audrey Songeval a dit…

Il existe toute une série de disques qui propose les enregirements des groupes qui ont inspiré les Cramps. A l'écoute, on se rend compte que le groupe avait une bonne oreille et une incroyable culture du rock le plus primitif... Ils avaient presque plus l'attitude que la musique...

Anonyme a dit…

J'ai un vieux pote qui avait eu une brève aventure avec Ivy. Bref il avait tiré sa cramps.

Désolé, je sors...

Devant Hantoss a dit…

0audrey
Il existe, sans que j'en connaisse la genèse, une compilation de titres ayant sois disant inspiré les Cramps... "Songs The Cramps Taught Us"

pascal arcade a dit…

la première série a été "born bad", avec celle des fuzztones "song we taught the ...", titre inspiré du premier LP des cramps et depuis repris pas mal sur le net ... il y a d'excellents originaux des cramps "human fly", "some new kind of kick", "what's inside a girl", "people ain't no good" et j'en passe ne sont pas des reprises, mais c'est vrai que d'autres compos sont moins inspirées ... it's the cramp-tone ya know ...

Chris Damned a dit…

Bon sinon faut être clair, écouter les cramps en mp3 c'est comme bouffer une choucroute en boîte en plein coeur de l'Alsace...
Du faux Semblant...

Jimmy Jimi a dit…

Désolé, je ne prête pas mes vinyles!

Anonyme a dit…

Hi ! Merci pour la compilation... Cool j'ai enegistré l'Aquarius, maintes fois bootleggué et meme vendu en CDR par des salauds... Ahahhah je le donnerait sur mon blog si dieu me prete vie... !!!!!