mercredi 6 avril 2016

DMITRI CHOSTAKOVICH ~ Lady Macbeth de Mtsensk (solistes, Orchestre Philharmonique de Londres, Mstislav Rostropovich) [1978]


Une femme de minotier délaissée s'ennuie mortellement dans la petite ville de Mtsensk entre mari falot et impuissant, beau-père garde-chiourme, chez qui seuls les champignons (et sa belle-fille) semblent encore pouvoir déclencher une émotion, et ouvriers ivrognes, tous soudés dans une communauté oppressante. Jusqu'à ce qu'apparaisse le beau, le grand Sergueï... Pour vivre sa passion aveugle, Ekaterina Lvovna Izmaïlova ira jusqu'au (double) meurtre avant de prendre la route d'une Sibérie qu'elle n'atteindra jamais, accompagnée de son amant complice, veule et volage et escortée par les spectres de ses victimes, qui la tourmentent.

 
L'oeuvre, créée en 1934, rencontre d'abord un grand sucés auprès du public soviétique et étranger. Mais un article anonyme (probablement écrit par Staline lui-même, qui avait assisté à une représentation deux jours auparavant) est publié dans l'édition du 28 janvier 1936 de "Pravda" ("La Vérité"), qui dénonce un "chaos gauchiste" et s'horrifie d'une musique qui "caquète, ahane, halète". Car l'orchestre, oui, mouille, (dé)bande ("c'est une musique cochonne - des bouffées de désir physique, et çà y va, et ça y va !" - Sergueï Prokofiev), gémit, tangue, chavire, offrant une fascinante et bouleversante "pornophonie" dans laquelle finit par se noyer une femme aimante qui (se) brûle d’être aimée. Shostakovich et son librettiste font de Ekaterina une victime et une héroïne tragique bien éloignée de la dérisoire "Lady Macbeth au village" de Leskov, dont la nouvelle inspira le livret d'un chef d'oeuvre d'opéra mêlant inextricablement le trivial et le sublime, le grotesque et la grandeur. Car voyez-vous "avec les jeunes épouses, ceci cela - s'il vous plaît, rendez-vous, sauce provençale"(en français dans le texte)... 
AREWENOTMEN? (Merci d'avance pour vos commentaires !)


ACT I
ACT II
ACT III
ACT IV
MP3 (320 kbps) + artwork

15 commentaires:

yggdralivre a dit…

je ne connais absolument pas... mais le texte est l'un des plus "vendeurs" qui soient.... je vais tomber dans l'écoute sous peu du coup !
merci du partage :)

Arewenotmen? a dit…

On ne peut que s'étonner qu'un tel chef d'oeuvre ait été si peu enregistré (bien qu'on le trouve aussi, dans une version assagie, sous le nom de "Katarina Ismailova" suite à l'interdiction de l'oeuvre en URSS jusque 1962). Je vous ai choisi la version enregistré par le couple mythique Rostropovich / Vishnevskaya alors en exil à Londres. En DVD (car l"opéra c'est d'abord la scène), c'est a peu près la même disette. Je vous recommande la superbe version, que j'ai eu le bonheur de voir a l'opéra Bastille, dirigée par Mariss Jansons et mise en scène par Martin Kusej, avec Anna-Maria Westbroek inoubliable dans le rôle-titre. Chostakovitch (et non pas Chostakovitch) est grand !

Arewenotmen? a dit…

Il manque les légendes aux illustrations, soit un extrait de la belle production de l'opéra de Lyon début 2016 et "La Vladimirka" (la "route" de Moscou a Vladimir, qui se prolonge vers la Sibérie) d'Isaac Levitan, oeuvre qui m'émeut beaucoup.

Arewenotmen? a dit…

"Chostakovich" merdre !

Jimmy Jimi a dit…

Cette fois ce n'est pas de ma faute, j'ai fait un copier coller de ton message (qui se rapportait à la pochette). N'ayant pas le même alphabet, je ne suis pas certain que ce soit si grave, mais j'ai quand même effectué le changement.

Arewenotmen? a dit…

Merci Jimmy !

Devant Hantoss a dit…

Je manque de temps, pour remercier cette chronique. J'adore, c'est tout, j'adore. Les critiques que tu énonces sont le meilleur compliment. Je ne sais pas comment interpréter la remarque de Prokofiev... quand on connait son ANGE je me dis que c'est un compliment? Ou bien? Je reviendrai, pour sûr. Et puis ce carrefour de chant beau russe et des incursions ... Sorry Joseph ... d'un Gerschwin. A+

Arewenotmen? a dit…

La musique... ce soir, c'était la Messe en si mineur de Bach, donnée par le Bach Collegium Japan et son chef Masaaki Suzuki, dans une belle chapelle lyonnaise... comment s'élever plus haut ????

Arewenotmen/ a dit…

J'ai oublié de vous préciser que le synopsis et le livret sont inclus dans le dossier.

yggdralivre a dit…

nom de dieu de p...n de b...l de m...e, ça claque !

bien que le livret soit (gentiment) inclus... au bout de la moitié de l'acte I.... je me suis dit qu'il manquait quelque chose, après m'être décroché du papier peint du mur opposé, j'ai coupé le son et me suis dit qu'il fallait que je trouve une version filmée (merci d'avoir également donné des références).
je ne m'y connais pas en opéra (j'ai vu deux représentations que j'ai apprécié, j'en ai "tenté" quelques uns en audio (sympa) et récemment je me suis dit (je m'en dis des trucs... à croire que j'essaie de faire croire que quelqu'un m'écoute) que je ne pouvais passer à côté de wagner... (faut que je trouve les livrets maintenant ^^)...
bref... tout ça pour dire... que je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi puissant (musicalement).
merci beaucoup... ça va prendre du temps à décanter, de trouver le temps, de se poser... mais je sens que je vais prendre un pied énorme !
(vraiment ce blog est jubilatoire !)

Ernesto Violin a dit…

Chef d'oeuvre. Une musique pour raser les immeubles. Merci beaucoup pour cette version (je ne connaissais pas) avec le livret, en plus !
De quoi se changer les idées après la mort de Merle Haggard...

Arewotmen? a dit…

@yggdralivre
Ravi que tu te fasses plaisir, c'est le but ! On trouve assez facilement les livrets opéra sur le net.

Devant Hantoss a dit…

Hop, je charge le livret... Avant je scannais les premières pages du livret avant de rendre les CD à la médiathèques, mais c'est insuffisant. Ensuite j'ai adopté leur exemplaires de "L'avant scène Opéra" ... très très complet mais onéreux quand on veut le posséder. Il y a le KOBBÉ aussi comme guide, finalement le meilleure quand j'y pense pour aider à l'écoute, même si les opéras plus récents sont moins bien traitsé car pas de Kobbé lui même. Mais ce "Lady.. " y est bien raconté; (Collection BOUQUIN et donc abordable).
Pou revenir à la musique, via ta chronique, je me suis refais la fin et à chaque fois je reste scotché par même l'aspect "cinématographique", j'étais au casque et au boulot... et je me suis surpris à un moment à regarder dehors, sans rien vraiment regarder d'ailleurs. Je reste toujours ausi étonné du pouvoir de la musique à suggérer des images, des scènes .... alors que l'inverse est moins vrai, en tout cas m'arrive rarement. Super retrouvaille, merci à toi.

Arewenotmen? a dit…

C'est vrai Devant, on assiste ici a une projection. Merci pour tes commentaires !

chenlina a dit…

chenlina20160621
ray ban sunglasses
oakley outlet
oakley sunglasses
louis vuitton outlet
adidas superstar
mont blanc
coach outlet
michael kors outlet
louis vuitton
kobe 10
kate spade handbags
michael kors canada
toms outlet
louis vuitton
burberry outlet
air max 90
nike air max 90
toms shoes
louis vuitton bags
coach outlet store online
nike huarache
fitflops sale clearance
nike trainers uk
true religion outlet
replica watches
jordan 4 toro
rolex watches
ray ban sunglasses
timberland outlet
michael kors outlet
christian louboutin shoes
coach outlet
michael kors outlet
true religion outlet
kate spade handbags
polo ralph lauren
michael kors outlet
nike air max 90
mont blanc fountain pens
cheap oakley sunglasses
as