vendredi 1 avril 2016

VARIOUS ARTISTS ~ Le Rock D'Ailleurs : Chile [HMC. 2016] par Zocalo


"Tocar música en esa época no era de valientes sino de locos." (Jouer de la musique à cette époque, ce n'était pas courageux, c 'était de la folie.)

Comme partout, le rock chilien émerge à partir de 1954 avec des reprises hispanisées des succès de Bill Haley, d'Elvis Presley et, plus tard, des Beatles. Mais tout s'arrête le 11 septembre 1973 avec le coup d'état contre le gouvernement de Salvador Allende. Le pouvoir militaire, dirigé par le Général Augusto Pinochet donne immédiatement le ton en assassinant, après l'avoir torturé et mutilé, le chanteur Victor Jara. Dès lors, tous les intellectuels, artistes et musiciens, considérés comme subversifs, sont réduits au silence. Certains, comme le groupe folklorique Quilapayun proche de Victor Jara, s'enfuient et parcourent le monde pour dénoncer les atrocités du régime. Le rock chilien, pour en revenir à lui, n'aura donc jamais connu les heures de gloire des années 70 ni la révolution punk à la fin de la décennie. Cependant, durant les années 80, quelques groupes isolés profitent de l'affaiblissement progressif de la dictature pour faire porter leur message contestataire. Parmi eux, les bien nommés Los Prisioneros. Le retour à la démocratie, le 11 mars 1990, ne facilite pas pour autant la résurgence des groupes rock. Il est trop tard. Le rap, l'electropop et les crossover de musique traditionnelle ont pris la place dans un pays ruiné. Certains groupes, bien que plébiscités par un public fidèle, ne trouvent pas de producteur, et vont enregistrer en Argentine ou aux USA. Les groupes que je vous présente ici peuvent être considérés comme les miraculés d'un rendez-vous raté avec la musique rock. En guise d'intro et d'outro, un exemple de cumbia chilienne, et une chanson de Victor Jara accompagné par Quilapayun.
ZOCALO (Merci d'avance pour vos commentaires !)


01 - Intro
02 - Egregor - Vals De Luna
03 - Enanitos Verdes - Dale Pascual
04 - Los Prisioneros - Brigada de Negro
05 - Nicole - Todo Lo Que Quiero
06 - Javiera y Los Imposibles - Soy Tu Agua
07 - Juanafé - Bajando por el Zig Zag
08 - La Desooorden - Accion Por Los Cisnes
09 - Los Jaivas - Foto De Primera Comunion
10 - Cecilia - Pure de Papas
11 - Camila Moreno - Millones
12 - Chancho En Piedra - Historias De Amor Y Condon
13 - Electrodomésticos - Envolbia
14 - Lucybell - Poderoso
15 - Tiro de Gracia - Corsario Universal
16 - Chicos De Nazca - I Wanna Bring You Here
17 - Aterrizaje Forzoso - Nadie Va A Escuchar
18 - Oscura Vision - Quiero Decir
19 - La Banda del Capitán Corneta - Sarna
20 - Saiko - Veneno
21 - Malón - Una Luz
22 - Los Ex - La Corbata De Mi Tio
23 - Outro
MP3 (various bitrate) + front cover


8 commentaires:

Jimmy Jimi a dit…

Hello Zocalo,
Si ça t'intéresse, et pour te remercier de ce magnifique partage, je peux te proposer un lien vers l'album de Corazon Rebelde (réfugiés Chiliens à Paris) que l'on peut également entendre derrière Lio (et voir sur les clips) à l'époques des "Brunes comptent pas pour des prunes"... (Hélas, c'est un vinyle rip faiblement encodé.)

Zocalo a dit…

Bien volontiers Jimmy, merci beaucoup. Quant à l'encodage, aucune importance. Ce sont des documents d'archive et il faut les prendre comme tels. L'adsl en Amérique latine est loin d'avoir le débit dont nous avons l'habitude en Europe et la plupart des fichiers sont codés en 128 kb/s.

Keith Michards a dit…

Toujours plus exotique, toujours plus intéressant, je prends !

Jimmy Jimi a dit…

Cacho, le chanteur, a également écrit un joli roman (très musical) dans les années 80. Je l'avais interviewé à l'époque pour un fanzine.

Keith Michards a dit…

Petite pinaillerie : Malón et Enanitos Verdes sont argentins ! ;-p
Ce qui m'a le plus surpris dans cette compile, c'est l'énergie qu'elle dégage. Je ne savais pas que la guitare électrique était l'instrument traditionnel du Chili, et les bougres savent s'en servir !!!
Mais il y a encore plein de belles choses, à commencer par cette ambiance sud-américaine revigorante.
Je me suis régalé tout au long du voyage.

Everett W. Gilles a dit…

Comme on dit là-bas:
¡ Chi-Chi-chi, Le-Le-Le, Viva Chile !

Zocalo a dit…

Ay ! Toutes mes excuses pour Malón et Enanitos Verdes. Pour me faire pardonner, voici deux autres morceaux destinés à les remplacer dans le florilège. Et en PSGLI, 6 groupes de plus qui auraient mérité d'y figurer.

http://www4.zippyshare.com/v/O4CIIVaa/file.html

Zocalo a dit…

Gato Barbieri est mort. Pour nous, les français, il restera à jamais associé à la meilleure émission de chanson française de tous les temps. Pollen, de Jean-Louis Foulquier, qui lui aussi nous manque terriblement.

https://www.youtube.com/watch?v=KJ0dN6Kus_k