jeudi 14 avril 2016

VARIOUS ARTISTS ~ Le Rock D'Ailleurs : Japan [HMC. 2016] par Keith Michards


Étrange pays que le Japon qui, d'un côté, s'impose comme un pionnier dans le développement des technologies de pointe et, de l'autre, demeure profondément attaché à ses traditions millénaires. Étrange public aussi qui peut porter des artistes au statut de dieux vivants, tout en restant extrêmement discret durant leurs concerts. Étranges mœurs, étranges modes, étranges mentalités… qui échappent à nos esprits d'occidentaux cartésiens. Étrange enfin leur musique qui puise son inspiration partout dans le monde, sans jamais renier ses propres racines. Arigatō !
Keith MICHARDS (Merci d'avance pour vos commentaires !)

01 - Acid Black Cherry - 1/3 No Junjou Na Kanjou
02 - Siam Shade - Rain
03 - LM.C - No Fun, No Future
04 - Maximum the Hormone - Buiikikaesu !
05 - Kagerou - Baita No Yuuutsu
06 - UVERworld - Enough-1
07 - 12012 - Shine
08 - Beat Crusaders - Windom
09 - Luna Sea - Broken
10 - Vamps - Devil Side
11 - Blankey Jet City - Rain Dog
12 - High and Mighty Color - Zero Sympathy
13 - 9mm Parabellum Bullet - Warui Kusuri
14 - Asian Kung-Fu Generation - Planet of the Apes
15 - Mucc - You & I
16 - Sambomaster - Naite Bakari Ja Mitsukaranai Ze/Hādokoasuītosouru No Tanjō
17 - Buck-Tick - Climax Together
18 - Radwimps - π


6 commentaires:

Jimmy Jimi a dit…

Hello Keith,
Ah, ces fameux goûts, ces fameuses couleurs... Désolé, je ne suis pas très doué pour la langue de bois... J'attendais beaucoup de ce florilège car j'adore (presque) tout ce qui est japonais. Ne tournons pas en rond: je n'ai pas aimé. Pour mon goût personnel, donc, il y a trop de guitares hardos louchant méchamment vers la variet'. J'ai eu comme l'impression d'écouter des sous Scorpions qui se seraient fait vampiriser par des chanteurs de karaoké!
Sous peu, je posterai un album des Thee Michelle Gun Elephant pour te faire goûter (si tu veux) le rock japonais tel que je l'apprécie.

Keith Michards a dit…

Je suis entièrement d'accord avec toi.
Le problème avec la jeunesse japonaise, c'est qu'elle est "hyper-consommatrice" et en demande toujours plus. Plus de rock, plus de mangas, plus de vidéos. Cette prolifération engendre automatiquement beaucoup de médiocrité.

yggdralivre a dit…

un peu pareil que l'ami JJ.
c'est une bonne compilation d'un type de musique japonaise contemporaine... mais ça sonne tout de même musique d'animé shonen... (alors que dans le domaine on a les BO de samouraï champloo ou de cowboy bebop)... tu aurais pu faire une compilation de J-pop aussi :) (il en existe une sympa des groupes des années 60'... mais sans doute que JJ a déjà posté ça... je ne parviens plus à remettre la main dessus).
ce n'est donc (parce que je digresse pas mal) pas à mon goût.

Jimmy Jimi a dit…

Les Japonais peuvent également s'avérer spécialistes et grands collectionneurs. J'ai lu qu'il y avait un quartier débordant de disquaires hyper pointus à Tokyo, dont un qui ne vendait que des singles et des e.p. sixties français!

Zocalo a dit…

Je ne serai pas aussi severe que vous. Certes, ce n est pas le meilleur rock de la galaxie, mais il faut remettre cette facon de voir le rock dans son contexte. L industrie musicale au Japon est trss axee sur la J-Pop, et on entend nettement son influence dans cette selection. Et si ce n est pas du tres bon rock, c est du moins une J-Pop tres au dessus de la moyenne. Si vous insistez, je pourrai vous concocter une compile de mauvaise J-Pop, a titre de comparaison. Non ? Bon, je n insiste pas.

Jeepeedee a dit…

Comment ? Pas de Kawabata Makoto ici ? Serait-ce à dire, cher Keith que t'envoyer un lien vers le Hot Rattlesnakes du-dit Samouraï, accompagné des Mothers Of Invasion, singeant la photo du Hot Rats de Zappa sur la pochette pour s'en aller haut perché jouer du krautrock sur le mont Fujiyama aurait un sens ?